Insolite
URL courte
Par
33018
S'abonner

Des arbres tombés, des voitures gelées, au moins 150.000 personnes privées d’électricité. Tel est le bilan de deux jours de pluie verglaçante dans le Primorié, en Extrême-Orient russe. Du jamais vu depuis 30 ans. Suite à cela, le gouvernement de la région a décrété l’état d’urgence vendredi 20 novembre.

À partir du 18 novembre, le Primorié, une région de l'Extrême-Orient russe, a été frappée par un phénomène naturel puissant: une forte pluie verglaçante, qui a déjà privé d'électricité au moins 150.000 personnes, déclare un communiqué du gouvernement régional paru le 20 novembre. Pour faire face aux conséquences, l’état d’urgence a été décrété dans la région. 

«Pendant deux jours les précipitations sous forme de pluie et de neige n’ont pas cessé de tomber dans le Primorié. Les météorologues ont enregistré une épaisseur extrêmement élevée de givre -jusqu'à 12 millimètres- sur les fils et les arbres», fait savoir le communiqué, avant de préciser qu’il s'agit d’un niveau record depuis les 30 dernières années.

Les habitants de la région ont partagé des images de cet événement exceptionnel sur les réseaux sociaux.

«Aujourd'hui Vladivostok [la capitale du Primorié, ndlr] est la capitale glacée de la Russie. La pluie verglaçante nocturne et les vents violents ont enveloppé toutes les surfaces de la ville d'une épaisse croûte gelée» indique la légende de cette vidéo qui montre les voitures entièrement congelées.

«Voilà ce qu’on appelle un système antivol», ironise l’auteur de la séquence.

Faire face aux conséquences

«Afin d’éliminer les conséquences de la tempête, toutes les forces et tous les moyens sont impliqués, y compris le ministère russe des Situations d'urgence, la Marine ainsi que l'armée», précise le gouvernement de la région.

Lire aussi:

L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Tags:
état d'urgence, Extrême-Orient, territoire du Primorié
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook