Insolite
URL courte
Par
5426
S'abonner

Admis inconscient dans un hôpital kényan, cet homme de 32 ans a été déclaré mort puis transféré à la morgue. Un employé y était déjà prêt à procéder à l’embaumement lors qu’il a remarqué des signes de vie.

Un habitant de la province kényane de la vallée du Rift a été transféré à la morgue d’un hôpital local et c’est seulement là qu’un employé responsable de l’embaumement s’est aperçu que l’homme n’était pas mort, écrit le quotidien Standard.

Âgé de 32 ans et souffrant d’une maladie chronique, Peter Kigen a perdu conscience dans l’après-midi du mardi 24 novembre alors qu’il était chez lui et a été immédiatement conduit à l’hôpital de la ville. Quelques heures après son admission, il a été transféré à la morgue.

«Vers 19h45 j’ai appris que mon frère était mort. Une infirmière m’a dit qu’il était mort bien avant que nous l’ayons amené à l’hôpital», a expliqué son frère Kipkurui.

Cependant, à 22h30, lors la famille attendait l’embaumement du corps, l’employé de la morgue a constaté que l’homme était vivant.

«L’embaumeur a appelé à la morgue et nous l'avons vu faire des mouvements. Nous étions choqués. Nous ne pouvions pas comprendre comment ils pouvaient déplacer une personne encore en vie dans la morgue», a poursuivi Kipkurui.

Peter Kigen, interrogé par des journalistes dimanche dans son lit d’hôpital, ne comprend pas comment le personnel a pu le déclarer mort. Il est tout de même ravi d’être vivant et veut désormais consacrer sa vie à l'évangélisation.

Une erreur médicale?

Un responsable de l’hôpital ne croit pas qu’il se soit agi d’une faute du personnel qui, selon lui, était surchargé d’autres patients dans un état critique le jour de l’incident. Il a en outre accusé la famille de l’homme de ne pas avoir attendu l’attestation de décès et déclaré que c’était elle qui avait décidé de l’envoyer à la morgue.

Lire aussi:

«Incroyable» scène de tirs «dans tous les sens» au sein d’une cité de Carpentras
Une mosquée du Val-d’Oise fermée pour radicalisme, le maire «dénonce l’incompétence du gouvernement»
Des prédateurs jusque-là inconnus découverts au large de l’Australie
Un drôle de cluster d'une cinquantaine de Chinois positifs au Covid-19 à Roissy
Tags:
morgue, homme, morts, Kenya
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook