Insolite
URL courte
Par
117
S'abonner

Pour attirer l’attention sur leur situation désastreuse, des salariés de l'hôtel tunisien El Hana ont eu recours à un moyen inhabituel: en simulant le suicide d’un employé. Ils ont jeté le 3 décembre un mannequin depuis le toit de l’établissement. L’action a fait mouche, les vidéos de la scène s’étant vite répandues sur les réseaux sociaux.

Des images qui choquent: un «employé» de l'hôtel international El Hana à Tunis qui se jette du toit du bâtiment en plein jour. Telle est la scène désespérée qui circule depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux tunisiens, sauf qu’en réalité il s’agit d’une simulation réalisée par des salariés de l’établissement, privés de salaires depuis six mois, relate France24.

Poussés à bout, ils ont décidé d’orchestrer un faux suicide en lançant le 3 décembre un mannequin depuis le toit de l’hôtel.

Une autre vidéo montre un employé de l’hôtel en train de ramasser le mannequin qui vient de «se suicider».

L’homme qui a projeté le mannequin, Hafid (son prénom a été changé), a raconté à la chaîne que ni le gouvernorat de Tunis, ni la présidence n’avaient aidé les employés, en attente de leur salaire pour les six mois écoulés.

«Je suis conscient que cette action n'est pas légale, mais j'ai pensé qu'elle serait susceptible de provoquer un électrochoc dans l'opinion», a-t-il confié à France 24.

Un établissement au bord de la faillite

Selon ses propos, aujourd'hui la situation d’El Hana, qui s’est déjà retrouvé au bord de la faillite à plusieurs reprises, semble vraiment catastrophique: l'électricité y a été coupée début novembre. L'hôtel ne reçoit «pratiquement plus» de clients depuis.

«Depuis deux mois, l'électricité est coupée dans l'hôtel car une facture de 120.000 dinars [35.000 euros, ndlr] n'a pas été payée. Les 116 employés de l'hôtel n'arrivent plus à subvenir aux besoins de leurs familles», a détaillé l’homme à la chaîne de télévision.

Le Covid-19 en Tunisie

L’économie tunisienne, et surtout le secteur du tourisme dont dépend l'hôtellerie, a été lourdement touchée par la crise liée à la pandémie de Covid-19 et les mesures entreprises par le gouvernement afin d’y faire face. Pour endiguer la propagation du virus qui a déjà fait plus de 104.000 contaminations et environ 3.500 morts dans ce pays comptant près de 11,5 millions d’habitants, les autorités tunisiennes ont décidé le 6 décembre de prolonger le couvre-feu, instauré le 20 octobre, jusqu’au 30 décembre.

Lire aussi:

Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
Erdogan veut donner «une leçon forte et dissuasive» à Israël
Tags:
suicide, hôtel, Tunisie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook