Insolite
URL courte
Par
82919
S'abonner

Les autorités allemandes ne peuvent accéder au plus de 50 millions d’euros en bitcoin saisis. En effet, l’homme auquel ils ont été confisqués refuse de leur donner le mot de passe, relate le Süddeutsche Zeitung.

En 2013, le parquet de la ville de Kempten en Bavière a confisqué des bitcoin pour une valeur de plus de 50 millions d'euros, mais reste depuis dans l’impossibilité d’accéder au portefeuille, rapporte le Süddeutsche Zeitung.

En théorie, le parquet de Kempten a sécurisé les actifs. Cependant, dans la pratique, les autorités ne peuvent mettre la main sur les quelque 1.700 bitcoin confisqués à un criminel en 2013, ce dernier n’ayant toujours pas révélé le mot de passe même, après sa remise en liberté.

Le procureur ne perd pas espoir

L’escroc avait été condamné en 2014 et a déjà purgé une peine de prison de deux ans et dix mois pour avoir installé secrètement des logiciels malveillants sur les ordinateurs d'autres personnes afin de les connecter à un botnet et de miner les bitcoin.

Le procureur général Sebastian Murer ne perd pas espoir, bien qu’il admette que l’individu ne connaît pas lui-même le mot de passe.

«Qui sait, peut-être que l’enquête aboutira finalement à quelque chose», espère-t-il.

La valeur du bitcoin a battu tous les records le 8 janvier 2021, alors qu’il était tradé à 41.950 dollars (34.816 euros) avant de commencer à reculer légèrement.

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Tags:
mot de passe, Bitcoin, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook