Insolite
URL courte
Par
3133
S'abonner

Lorsqu’un juge a ouvert une audience virtuelle via Zoom, au Texas, il ne s'attendait pas à voir, en plus des professionnels habituels, un chat. Ce dernier n’était pourtant que l’avocat du comté masqué par un filtre.

Le service de visioconférence Zoom propose de nombreux filtres de réalité augmentée qui utilisent la webcam pour suivre les mouvements du visage de l’utilisateur et les remplacer par des têtes d’animaux. Ainsi, un avocat texan a accidentellement rejoint une audience en vidéoconférence sous les traits d'un chaton aux grands yeux.

La vidéo a été publiée ce 10 février sur la chaîne YouTube du 394e district du Texas par le juge Roy Ferguson qui y a participé et a fait le buzz sur le Net.

«Je crois qu'un filtre est activé dans vos paramètres vidéo», dit le juge. «Il l’est et je ne sais pas comment le supprimer», explique l’avocat Rod Ponton. «J'ai mon assistante ici et elle essaie de le supprimer, mais euh… je suis prêt à procéder. Je suis ici en direct. Je ne suis pas un chat». «Je vois cela», répond le juge, amusé.

«Pas une chose intentionnelle»

Interrogé par le site Vice News, l’avocat a expliqué avoir utilisé l’ordinateur de sa secrétaire qui avait activé par erreur ce filtre et avait réussi à le retirer après environ 30 secondes pour poursuivre normalement l’audience portant sur une affaire de contrebande.

«Ce n'était certainement pas une chose intentionnelle de mettre l'image du chat là-haut, mais des merdes arrivent», ironise-t-il avant d’ajouter: «Si je peux faire rire tout le monde pour un instant à mes dépens, ça me va.» 

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Sanctions contre la Russie, le Venezuela et la Birmanie: «une erreur stratégique majeure commise par l’UE»
Tags:
Zoom, Texas, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook