Insolite
URL courte
Par
287525
S'abonner

Un mystérieux monolithe en métal ayant débarqué dans la capitale de la RDC n’a pas fait long feu: les riverains l’ont détruit par crainte de ses origines surnaturelles.

Après l’apparition de mystérieux monolithes de métal en Amérique comme en Europe, un autre objet de ce genre a fait irruption en République démocratique du Congo (RDC):

Or, ce prisme triangulaire de 3,7 mètres de hauteur a vite fini lapidé et incendié par les habitants de la capitale, Kinshasa, par crainte de ses origines. Un résident local cité par Reuters évoque notamment «les documentaires sur les francs-maçons ou les illuminati» mettant en scène des structures similaires.

Le gouverneur accuse le maire

Le maire du quartier de Bandal à Kinshasa, Bayllon Gaibene, a déclaré à la BBC qu’il avait envoyé une partie du matériel dont le monolithe était construit à tester par des scientifiques pour découvrir ses origines. Il a également nié l’accusation du gouverneur de la capitale Gentiny Ngobila selon laquelle il était responsable du mystérieux objet.

Des piliers brillants, qui rappellent les imposants monolithes noirs du film de science-fiction 2001: L’Odyssée de l’espace, apparaissent dans divers coins du monde depuis novembre 2020, captivant l’imagination des riverains et provoquant des spéculations dans les médias.

Lire aussi:

Le «gifleur» de Macron fait appel de ses condamnations complémentaires
Deux églises catholiques brûlées sur des terres autochtones au Canada - vidéo
Régionales: «Ces élections étaient sabotées dans tous les sens du terme»
Tags:
Kinshasa, monolithe, République démocratique du Congo (RDC)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook