Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Isthme de Courlande: la Russie et la Lituanie poursuivent leurs consultations

    International
    URL courte
    0 801

    La Russie et la Lituanie poursuivront leurs consultations dans le format d'une commission intersectorielle sur la préservation du paysage naturel et culturel de l'isthme de Courlande, a annoncé Nina Snopkova, conseillère du Département de coopération culturelle et des affaires de l'UNESCO au ministère russe des Affaires étrangères.

    La Russie et la Lituanie poursuivront leurs consultations dans le format d'une commission intersectorielle sur la préservation du paysage naturel et culturel de l'isthme de Courlande, a annoncé jeudi Nina Snopkova, conseillère du Département de coopération culturelle et des affaires de l'UNESCO au ministère russe des Affaires étrangères.

    Selon Mme Snopkova, la question du sort réservé à ce monument inclus sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO conjointement par la Russie et la Lituanie, "est fonction des relations entre les deux pays".

     

    La Russie a tenu compte des souhaits de la partie lituanienne sur la nécessité de régler les problèmes de l'isthme de Courlande et a proposé de les examiner dans le format d'une commission intersectorielle, a rappelé la diplomate.

     

    Igor Makovetski, président du Comité national russe pour le Patrimoine naturel et culturel mondial, qui assistait à cette conférence de presse, a pour sa part évoqué que la Lituanie avait des questions à poser à la Russie au sujet d'un puits de pétrole mis en veilleuse à 40 km de l'isthme de Courlande. Pour Vilnius, ce puits, un fois remis en exploitation, pourrait nuire au monument naturel de l'UNESCO.

     

    La Russie a déjà fourni des réponses détaillées aux questions de la partie lituanienne, a rappelé Igor Makovetski, ajoutant que les ministères des Affaires étrangères des deux pays recherchaient activement des solutions aux problèmes encore en suspens.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik