Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Golfe: le mouvement anti-guerre s'accroît (diplomatie russe)

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    "On aurait tort de parler de la formation d'une coalition en faveur de l'Irak "dirigée par d'aucuns et d'un certain endroit", a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Igor Ivanov dans une interview au journal iranien "Hamshahri".

    "On aurait tort de parler de la formation d'une coalition en faveur de l'Irak "dirigée par d'aucuns et d'un certain endroit", a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Igor Ivanov dans une interview au journal iranien "Hamshahri".

    Selon lui, le mouvement antiguerre s'étend d'un jour à l'autre, des Etats et des organisations internationales de plus en plus nombreux le rejoignent, l'état d'esprit antimilitariste s'accroît dans le monde entier. "Les habitants de toute la planète sont las de guerre froide, ils veulent vivre dans un monde sûr et juste, a fait remarquer le ministre russe. Il est possible d'édifier ce monde, si nous nous appuyons non pas sur le droit de la force, mais sur la force du droit. Il s'agit d'un règlement politique du problème, en stricte conformité avec les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU".

    De l'avis d'Igor Ivanov, en cas d'intervention militaire, "les vagues d'instabilité peuvent envahir toute la région du Golfe, le Proche-Orient et se propager plus loin". "La guerre n'arrange que les forces destructives qui craignent le renforcement de la coalition antiterroriste internationale, l'accroissement de l'efficacité de son activité et la progression de la communauté internationale vers la formation d'un ordre mondial multipolaire", a souligné le ministre russe des Affaires étrangères.

    Igor Ivanov a exprimé l'espoir que "la voix des adversaires de la guerre en Irak sera entendue également par ceux qui continuent à penser aujourd'hui à un règlement militaire de la crise irakienne".

     

    Lire aussi:

    Frappes à At-Tanf: les États-Unis intéressés par le contrôle du pétrole syrien
    De nouvelles victimes: un bombardement US à Raqqa tue plus de 30 civils
    La Russie n'adhérera jamais à la coalition américaine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik