Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Lettonie - UE: les apatrides interdits de participer au référendum sur l'adhésion

    International
    URL courte
    0 0 01

    La Diète lettonne a rejeté par une majorité de voix la proposition des groupes de gauche d'autoriser les résidents apatrides à prendre part au référendum sur l'adhésion du pays à l'Union européenne prévu pour le 20 septembre.

    La Diète lettonne a rejeté par une majorité de voix la proposition des groupes de gauche d'autoriser les résidents apatrides à prendre part au référendum sur l'adhésion du pays à l'Union européenne prévu pour le 20 septembre.

     

    Les députés de droite ont argumenté leur refus en se référant à la Constitution: Solvita Mellupe, du parti "Temps Nouveau", au pouvoir, a notamment déclaré qu'aux termes de la Loi fondamentale "le pouvoir souverain appartient au peuple de Lettonie" et que "le peuple sont citoyens".

     

    Mais la majorité au pouvoir ne s'oppose pas à ce que les ex-citoyens lettons participent à ce même référendum. Après le rétablissement de l'indépendance du pays, tous les Lettons citoyens des pays occidentaux ont pu obtenir ce qu'on appelle "certificat de citoyenneté" dont la durée a été prorogée jusqu'à 2004. Ainsi, les étrangers se verront-ils accorder la possibilité de participer au "Référendum européen".

     

    La Diète a d'autre part décliné la proposition d'organiser un vote populaire sur l'appartenance du pays à l'OTAN.

     

    Comme dans le premier cas, ce rejet a été argumenté par des références à la Constitution: l'Alliance de l'Atlantique Nord n'exige pas que les fonctions de direction des forces armées lettones passent à son quartier-général. De ce fait, estime la majorité des parlementaires lettons, il n'est point nécessaire que l'adhésion projetée à l'OTAN fasse l'objet d'une consultation publique.

    Lire aussi:

    À Riga, la marche des légionnaires SS prend de l'ampleur
    Les Russes, discriminés en Lettonie, saisissent la Cour pénale internationale
    L'Otan muscle sa présence en Lettonie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik