Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Spitzberg: Moscou préoccupé par la remise en question du statut démilitarisé

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    Les tentatives de la Norvège de remettre en question le statut démilitarisé actuel de l'archipel du Spitzberg préoccupent la Russie, a déclaré Serguei Mironov, président du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe).

    Les tentatives de la Norvège de remettre en question le statut démilitarisé actuel de l'archipel du Spitzberg préoccupent la Russie, a déclaré Serguei Mironov, président du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), aux débats parlementaires relatifs aux intérêts nationaux de la Russie et à l'expérience de la coopération internationale dans le Nord de l'Europe.

    Le président de la chambre haute a tout particulièrement souligné que Spitzberg était "la zone d'intérêts nationaux particuliers de la Russie" en raison des grandes réserves de pétrole et de gaz sur le territoire de l'archipel, des ressources biologiques aquatiques, ainsi que des bonnes conditions pour les expériences scientifiques.

    Vladimir Tchijov, vice-ministre russe des Affaires étrangères a rappelé, à son tour, que le traité sur Spitzberg avait été signé en 1920 par 39 Etats. Conservant la souveraineté de la Norvège sur l'archipel, ce document a accordé, en même temps, aux autres Etats le droit de procéder sans entraves à l'activité économique à Spitzberg. Cependant, en rapport avec l'entrée en vigueur en 2002 de la loi norvégienne sur la protection de l'environnement, a précisé Vladimir Tchijov, les mesures environnementalistes qui ont été prises ont lésé les droits des agents économiques, y compris russes.

    Les participants aux débats ont pris la décision de recommander au gouvernement d'élaborer un ensemble de mesures de politique extérieure, financières et économiques destinées à assurer les intérêts de la Russie à Spitzberg et à maintenir la présence russe sur l'archipel. Les sénateurs recommandent également au cabinet des ministres de Russie d'examiner la question des investissements nécessaires pour développer l'activité économique et scientifique de la Russie à Spitzberg.

     

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik