Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Irak: la stratégie du projet West Qurna-2 inchangée (Lukoil)

    International
    URL courte
    0 01

    La stratégie de réalisation du projet de West Qurna-2 ne subira de changements suite à la création d'une alliance stratégique avec ConocoPhillips, a déclaré le président de la compagnie pétrolière russe Lukoil, Vaghit Alekperov.

    La stratégie de réalisation du projet de West Qurna-2 ne subira de changements suite à la création d'une alliance stratégique avec ConocoPhillips.

    "Cette stratégie ne changera pas, mais nous coordonnerons nos démarches avec notre partenaire stratégique", a déclaré au cours d'une conférence de presse mercredi le président de la compagnie pétrolière russe Lukoil, Vaghit Alekperov.

    Selon lui, en trois ans de réalisation du projet, la production sur ce gisement doit se monter à 0,6 million de barils/jour et les rentrées de devises au budget de l'Irak à près de 45 milliards de dollars.

    Vaghit Alekperov a ajouté que Lukoil et ConocoPhillips mèneront des négociations avec le gouvernement irakien pour confirmer les droits de Lukoil sur le contrat de mise en valeur de ce gisement. Dès que ces droits auront été confirmés et les concertations administratives nécessaires obtenues, les parties au contrat projettent de passer un accord supplémentaire prévoyant la cession par Lukoil à Conocophillips d'une part de 17,5% dans le contrat aux conditions de l'accord sur le partage du produit.

    On prévoit que suite à cela les parts de participation se répartiront de la manière suivante : une part de 51% sera détenue par Lukoil, celle de 25% appartiendra au gouvernement de l'Irak, des parts de 17,5% et de 3,25% respectivement à ConocoPhillips et "à chacun de nos partenaires russes", a fait noter Alekperov.

    Le contrat de mise en valeur de la deuxième tranche du gisement pétrolier irakien Qurna Occidental (Qurna Occidental 2) a été signé le 21 mars 1997 entre le ministère irakien du Pétrole, la société Lukoil, la centrale de commerce extérieur russe Zarubezhneft et l'entreprise publique russe Mashinoimport.

    La durée du contrat aux conditions de l'accord sur le partage du produit est de 23 ans et elle pourrait être prorogée de 5 ans encore.

    La part de Lukoil dans ce projet atteint 68,5%, celle de Zarubezhneft et de Mashinoimport de 3,25% pour chacune de ces centrales. L'organisation SOMO participe au projet du côté irakien (25%).

    Les réserves prouvées de pétrole dans ce gisement sont de six milliards de barils. La production accumulée pendant l'action du contrat pourrait atteindre 4,8 milliards de barils de pétrole et 56,4 milliards de mètres cubes de gaz associé. Les investissements projetés dans la mise en valeur du gisement sont de près de 4 milliards de dollars.

    S'agissant des plans de la société en Russie, Vaghit Alekperov a déclaré que Lukoil projette d'investir en dix ans dans la mise en valeur des gisements de la province pétrolifère de la Petchora et du Timan (nord de la partie européenne de la Russie), plus de 3 milliards de dollars.

    "Nous considérons cette province comme une base pour notre développement ultérieur", a-t-il déclaré.

    Vaghit Alekperov a d'autre part annoncé que, dans le cadre de son alliance avec Lukoil, ConocoPhillips exploitera 16 gisements dans cette province.

    Il est prévu de lancer la production commerciale sur ces gisements en 2007 et de porter vers 2010 la production à 200 000 barils/jour.

    Interrogé au sujet d'un éventuel achat d'actifs de Youkos, le président de Lukoil a fait observer: "Les actifs qui ne sont pas proposés à la vente n'existent pas pour nous. Du moins, pour l'instant".

    Lire aussi:

    Pétrole: la Russie pourra accroître sa production si elle quitte l'accord OPEP+
    Moscou et Téhéran en route vers la signature de contrats pétroliers
    Découverte d’un gisement de pétrole géant en Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik