Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Coventry et Volgograd fêtent le 60e anniversaire de leur jumelage

    International
    URL courte
    0 1310

    Deux villes victimes de la Seconde guerre mondiale, Coventry (Grande-Bretagne) et Volgograd (ville russe qui s'appelait Stalingrad de 1925 à 1961), fêtent le 60e anniversaire de leur jumelage.

    Deux villes victimes de la Seconde guerre mondiale, Coventry (Grande-Bretagne) et Volgograd (ville russe qui s'appelait Stalingrad de 1925 à 1961), fêtent le 60e anniversaire de leur jumelage.

    Une délégation de Volgograd est arrivée à cette occasion à Coventry sur l'invitation de son maire, a annoncé le porte-parole de l'ambassade de Russie à Londres.

    A cette occasion, l'ambassade russe donne ce lundi une réception à laquelle sont invités les maires des deux villes jumelées.

    La chorale d'enfants de Coventry prendra part à la cérémonie solennelle. En septembre 2004, elle avait été reçue à Volgograd à l'occasion de la Fête de la ville où elle s'est produite dans un concert avec l'orchestre symphonique de la philharmonie volgogradienne.

    La réception est en même temps consacrée au 60e anniversaire de la victoire dans la Seconde guerre mondiale parce qu'il est envisagé d'adopter à cette occasion une déclaration conjointes des villes jumelées russes et britanniques.

    "Coventry dont les habitants ont subi la dure épreuve des bombardements nazis intenses tout comme Stalingrad dont les habitants ont connu des malheurs indicibles dans leur ville qui a été rasée de la terre sont devenus deux symboles de la souffrance supportée par la population civile", a dit le porte-parole de l'ambassade russe.

    L'accord de jumelage des deux villes a donné le coup d'envoi au mouvement mondial des villes jumelées. A l'heure actuelle, des accords analogues existent entre 27 paires de villes et régions russes et britanniques. 26 autres paires de villes des deux pays réalisent des projets communs et coopèrent sans avoir signé de documents de jumelage.

    Du 17 juillet 1942 au 2 février 1943 Stalingrad et sa région furent le lieu d'une bataille acharnée au cours de laquelle 22 divisions nazies (330 000 hommes) furent encerclées et décimées. Les restes de la 6e armée (91 000 hommes) du feld-maréchal Paulus capitulèrent sans condition. La bataille de Stalingrad a marqué un tournant dans la Grande guerre patriotique et dans la Seconde guerre mondiale.

    Lire aussi:

    La bataille de Stalingrad
    Coupe du Monde 2018: la Volgograd Arena se prépare à un Stalingrad du foot
    Maire de Marignane: la reconnaissance par la France de la Crimée russe «est inéluctable»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik