Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Le Groupe de travail chargé d'élaborer la Convention sur le statut juridique de la mer Caspienne se réunit à Téhéran

    International
    URL courte
    0 0 0 0
    TEHERAN, 16 mai. De notre correspondant Nikolaï Terekhov. Le Groupe de travail chargé d'élaborer la Convention sur le statut juridique de la mer Caspienne entame sa 17e session ce lundi à Téhéran.

    Une source diplomatique a indiqué que les chefs des délégations de la Russie, de l'Iran, de l'Azerbaïdjan, du Kazakhstan et du Turkménistan exposeraient les positions de leurs pays concernant les questions clés du régime juridique du plan d'eau et les différents aspects de la coopération en mer Caspienne.

    La délégation russe à la session est conduite par le représentant spécial du président russe pour la coopération énergétique internationale, Igor Ioussoufov.

    De l'avis des experts iraniens, cette session devrait avoir un caractère déclaratif car des désaccords persistent en ce qui concerne le partage de la mer et de son fond avec les réserves de pétrole situées dans la partie méridionale de la mer entre l'Iran, l'Azerbaïdjan et le Turkménistan.

    La présence de gisements de pétrole dans les secteurs litigieux de la mer Caspienne à la frontière irano-azerbaïdjanaise, le refus de Téhéran, de Bakou et d'Achkhabad de faire des concessions dans le processus de négociation et l'exigence des Iraniens de réserver 20 pour cent de la mer à l'Iran bloquent pratiquement toute possibilité de trouver une solution au problème.

    Selon les experts iraniens, les désaccords sur la Caspienne et l'absence d'un statut juridique de la mer ont immédiatement été mis à profit par les Etats-Unis et certains autres pays occidentaux qui entendent, moyennant une extension de la coopération technico-militaire avec l'Azerbaïdjan, implanter des bases militaires en territoire azerbaïdjanais et en mer Caspienne, de manière à renforcer leur présence militaire dans la région.

    Lire aussi:

    Pilonnages de localités dans le Haut-Karabagh, deux civils tués et plusieurs blessés
    Biathlon de chars 2017: la spectaculaire course des blindés vue par Sputnik
    L’armée iranienne bientôt dotée de deux navires de guerre
    En Iran, la Russie opte pour plus de 50 projets pétroliers et gaziers
    «Сonséquences imprévues»: comment les sanctions US contre l'Iran frapperont UE
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik