Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Les Ouzbeks réfugiés en Kirghizie refusent de revenir dans leur pays

    International
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 16 mai - RIA Novosti. Les Ouzbeks qui se sont réfugiés en Kirghizie refusent de revenir dans leur pays.

    Selon l'agence d'information "Kabar", 549 personnes qui ont quitté l'Ouzbékistan après les événements d'Andijan se trouvent dans les environs du village de Techik-Tach (district de Souzak, région de Djalalabad). Parmi eux, il y a des blessés.

    Au cours d'une rencontre avec les dirigeants de la région, les réfugiés ont déclaré qu'ils ne voulaient revenir en Ouzbékistan.

    La tension demeure dans la région de la ville ouzbèque de Khanabad, près de la frontière, malgré le contrôle frontalier de part et d'autre.

    Les autorités de la région de Djalalabad ont décidé d'apporter l'aide aux gardes-frontières en envoyant des renforts de policiers locaux en vue de protéger la frontière.

    Lire aussi:

    Augmentation de l'afflux de migrants arrivant au Canada des USA
    Paroles de réfugiés syriens dans la ville turque d’Izmir
    Deux pêcheurs russes ont fêté Pâques à la dérive… dans les eaux norvégiennes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik