Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La création d'un marché financier commun, une priorité de la CEEA

    International
    URL courte
    0 0 10
    MOSCOU, 16 avril - RIA Novosti. La création d'un marché financier commun et le développement de l'intégration monétaire sont des priorités fondamentales de l'activité de la Communauté économique eurasiatique pour les années à venir, a déclaré le secrétaire général de la CEEA, Grigori Rapota, dans son intervention, ce lundi, à la réunion ordinaire du Conseil des gouverneurs des banques centrales (nationales) des pays membres, a annoncé le service de presse de la CEEA.

    L'ordre du jour de la réunion comporte l'examen de deux projets de documents : un accord entre les banques nationales et les gouvernements des pays membres sur les principes fondamentaux de la politique en matière de contrôle des changes et de régulation monétaire concernant les opérations liées aux mouvements de capitaux et un accord de coopération en matière d'organisation d'un marché monétaire intégré des Etats de la Communauté.

    La signature de ces deux documents permettra aux Etats partenaires de faire sensiblement avancer l'intégration dans le domaine financier et monétaire, a fait remarquer Grigori Rapota.

    "La création d'une organisation internationale d'investissement, de crédit et de règlement pourrait être un autre facteur d'intégration très important. Cette organisation pourrait s'avérer très efficace pour le financement de grands programmes d'investissements dans le cadre de la CEEA", a-t-il ajouté.

    Il n'a pas exclu qu'une telle organisation puisse être créée sur la base de la Banque internationale. "Cette question a été soumise au Conseil", a indiqué Grigori Rapota.

    La CEEA regroupe la Biélorussie, le Kazakhstan, la Kirghizie, la Russie et le Tadjikistan. L'Arménie, la Moldavie et l'Ukraine bénéficient du statut d'observateur auprès de la Communauté.

    Le Conseil des gouverneurs des banques centrales (nationales) de la CEEA est un organe consultatif investi du droit d'adopter des recommandations sur les problèmes relevant de la compétence des banques centrales.

    Le Conseil a pour mission de coordonner les actions des banques centrales (nationales) pour tout ce qui est lié aux systèmes monétaires et bancaires nationaux, au développement des règlements bilatéraux et multilatéraux et à d'autres problèmes du ressort des banques centrales (nationales) des Etats membres de la CEEA.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik