Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Un ancien détenu russe de Guantanamo porte plainte contre les Etats-Unis

    International
    URL courte
    0 10

    Un ancien détenu russe de la base américaine de Guantanamo, Aïrat Vakhitov a porté plainte contre le gouvernement des Etats-Unis.

    Un ancien détenu russe de la base américaine de Guantanamo, Aïrat Vakhitov a porté plainte contre le gouvernement des Etats-Unis.

    Le détenus y ont subi des tortures, a dit Aïrat Vakhitov au cours d'une conférence de presse à RIA Novosti. Ils ont été mis dans les cages d'une surface d'environ 2 mètres carrés où il n'y avait qu'une toilette et des lits superposés. Les détenus ont été autorisés à prendre la douche deux fois par semaine et à se promener 15 minutes également deux fois par semaine. "La nourriture était plus ou moins mangeable, mais nous avions des doutes au sujet de sa qualité", a dit Aïrat Vakhitov.

    Selon lui, le vol de Kandahar à Cuba a été l'épreuve la plus difficile: des lunettes, des masques et des chaînes ont été mis sur tous les détenus, ce qui a laissé des cicatrices.

    "De nombreux détenus ont perdu connaissance à cause du manque d'oxygène, certains sont devenus fous pendant le vol", a poursuivi Aïrat Vakhitov.

    Les tortures infligées dans la prison américaine à Cuba étaient plutôt d'ordre psychologique, a-t-il raconté. Les géôliers ont empêché les détenus de s'endormir et ont endommagé le Coran pour provoquer les protestations des musulmans.

    "Sous nos yeux, le Coran a été jeté aux toilettes", a-t-il ajouté.

    Cela a suscité l'indignation des détenus, il y a eu des mutineries et des troubles massives, a-t-il fait remarquer. Ainsi, en été 2003, selon lui, environ 300 personnes ont fait simultanément une grève de la faim.

    Comme l'a raconté Aïrat Vakhitov, 27 ans, qui était l'imam de la grande mosquée de Naberejnye Tchelny (Tatarstan, région de la Volga), les terroristes du Mouvement islamique de l'Ouzbékistan l'avaient transféré sous contrainte en Afghanistan.

    Dans ce pays, il avait été accusé d'implication dans l'activité des services secrets russes et jeté en prison, a-t-il dit. Selon Aïrat Vakhitov, après l'arrivée du nouveau gouvernement afghan en 2001, les employés des services secrets américains avaient promis de payer 5 000 dollars pour la remise de chaque détenu étranger.

    C'est ainsi qu'il a été transféré de l'Afghanistan à la base de Guantanamo où il a été détenu jusqu'à février 2004, lorsqu'il a été remis, avec six autres citoyens de la Russie, aux autorités russes.

    En Russie, Aïrat Vakhitov a été disculpé de toutes les accusations d'implication dans le terrorisme.

    Lire aussi:

    Azkaban reel: la peur et la haine à Guantanamo
    Trump signe un décret interdisant le transfert des détenus de Guantanamo
    Quand le Figaro oublie Guantanamo dans son interview de Poutine (version inédite)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik