Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Début du G8 à Gleneagles

    International
    URL courte
    0 01

    GLENEAGLES (Ecosse), 7 juillet. De nos correspondants Alexandre Smotrov et Anna Bobina. Le programme de travail du G8 débute ce jeudi au complexe hôtelier Gleneagles dans les environs d'Edinburgh.

    Les leaders des huit principaux pays du monde étaient arrivés mercredi en Ecosse. Le soir les chef d'Etat et de gouvernement des pays du G8 - Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Canada, Russie, Etats-Unis, France et Japon - et leurs épouses avaient été les hôtes d'un dîner offert au nom de la Reine Elisabeth II et du duc d'Edinburgh.

    La première session matinale du sommet du G8 jeudi sera consacrée à des questions afférentes à l'économie mondiale et aux changements climatiques. Ensuite elle se poursuivra en comité élargi et en lunch avec la participation des chefs des cinq plus grands Etats en voie de développement du monde: Inde, Chine, Mexique, Brésil et République d'Afrique du Sud, ainsi que du secrétaire général de l'ONU, du directeur de l'Agence internationale de l'énergie atomique, du directeur de l'Organisation mondiale du commerce, du directeur de la Banque mondiale et du directeur général du Fonds monétaire international.

    La rencontre consacrée à la politique extérieure aura lieu jeudi après-midi et se poursuivra au cours du dîner.

    La veille du G8 le sherpa britannique (assistant officiel du premier ministre), Michael Jay, avait annoncé aux journalistes que la Grande-Bretagne espérait parvenir lors du sommet à un règlement consensuel du problème des changements climatiques.

    Michael Jay a admis que sur ce thème des désaccords persistaient entre les leaders de différents pays du G8.

    L'émissaire spécial du "quartette" proche-oriental, James Wolfenshon, prendra part jeudi soir à la réunion consacrée à la politique extérieure. Il informera les leaders du G8 de la situation prévalant actuellement dans la région.

    Le sherpa britannique a relevé que les leaders du G8 choisissaient eux-mêmes les questions à débattre et que pour cette raison d'autres problèmes internationaux pourraient être examinés.

    Un programme à part a été prévu pour les épouses des leaders du G8. Jeudi elles participeront à un débat consacré à l'aide a apporter aux enfants et aux femmes des pays africains.

    Lire aussi:

    «C’est Trump qui établit les règles, et c’est mauvais pour l’Europe»
    Diplomate russe: les résultats du G7 «révèlent les contradictions transatlantiques»
    Les dirigeants en habits traditionnels lors des sommets de l’ASEAN
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik