Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Le Parquet général de Kirghizie a l'intention de priver d'immunité Askar Akaiev

    International
    URL courte
    0 0 0

    BICHKEK, 7 juillet - RIA Novosti. Le Parquet général de Kirghizie a l'intention de demander au parlement du pays de priver d'immunité l'ex-président Askar Akaiev, a déclaré le procureur général de la république Beknazarov. "Malgré les déclarations de l'ex-président Askar Akaiev, selon lesquelles il n'avait pas reçu un demi-million de dollars des hauts fonctionnaires de la banque nationale, l'enquête dispose de données concrètes et objectives qui confirment ce fait", a déclaré Beknazarov aux journalistes. Selon lui, l'ancien premier ministre de Kirghizie, Nikolai Tanaiev, est accusé par contumace d'abus de pouvoir.

    De plus, Aïdar Akaiev, fils de l'ex-président, est accusé d'extorsion et de légalisation des sommes d'argent gagnées illégalement, a dit le procureur général.

    L'enquête impute au gendre de l'ex-président, Adil Taguenbaiev, "l'escroquerie banale, la fraude fiscale et le détournement de biens d'autrui à grande échelle", a-t-il ajouté.

    "On nous reproche de persécuter ces personnes pour des considérations politiques. Comme on le voit, il s'agit non pas de politique, mais de crimes de droit commun", a dit le procureur général.

    La demande de priver d'immunité Askar Akaiev peut être transmise au parlement au début de l'automne, a-t-il expliqué.

    A la suite d'une révolution de velours en Kirghizie, le président Askar Akaiev a été contraint de démissionner en avril 2005.

    Lire aussi:

    Quelle qualité du Président kirghize Vladimir Poutine apprécie le plus?
    Un contingent eurasien en Syrie?
    On vous présente le Jimi Hendrix de la musique traditionnelle kirghize
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik