Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Bichkek transmettra les réfugiés à l'Ouzbékistan, si leur implication dans les crimes se confirme

    International
    URL courte
    0 0 0
    BICHKEK, 7 juillet - RIA Novosti. La Kirghizie sera contrainte de transmettre les réfugiés à l'Ouzbékistan, si leur implication dans des crimes graves se confirme, a déclaré jeudi Azimbek Beknazarov, procureur général de la république.

    "Les déclarations de certaines organisations internationales, selon lesquelles aucun citoyen de l'Ouzbékistan qui se trouve sur notre territoire ne doit être extradé sont inconsistantes", a-t-il dit.

    "Ces personnes doivent subir une vérification minutieuse et objective. S'il est établi qu'elles ont commis des crimes, nous serons contraints de les extrader", a ajouté Azimbek Beknazarov.

    Le Parquet général de Kirghizie a déjà achevé la vérification à l'égard de 12 personnes, a-t-il fait savoir. "Leur remise à l'Ouzbékistan n'a été suspendue qu'à la demande des organisations internationales", a dit le procureur.

    Azimbek Beknazarov a expliqué que les organisations internationales ont demandé au tribunal de la ville kirghize d'Och, au nom de ces 12 réfugiés, de revoir la décision sur leur extradition.

    Tachkent a demandé à la Kirghizie de lui remettre 231 réfugiés, dont 29 s'étaient trouvés à la maison d'arrêt d'Och.

    Selon les données de l'Ouzbékistan, ils ont tous commis des crimes graves et gravissimes et appartiennent même aux organisations terroristes.

    La Kirghizie a pris des engagements internationaux dans le cadre de l'OCS (Organisation de coopération de Shanghai) et de la CEI (Communauté des Etats Indépendants) d'extrader les criminels impliqués dans le terrorisme, l'extrémisme et le crime organisé transnational", a dit Azimbek Beknazarov.

    La Kirghizie a l'intention de respecter les engagements internationaux, a-t-il ajouté.

    Lire aussi:

    Quelle qualité du Président kirghize Vladimir Poutine apprécie le plus?
    Un contingent eurasien en Syrie?
    On vous présente le Jimi Hendrix de la musique traditionnelle kirghize
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik