Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La première réunion du sommet du G8 s'est ouverte à Gleneagles

    International
    URL courte
    0 0 0

    GLENEAGLES (Ecosse), 7 juillet - RIA Novosti. La première réunion du sommet du G8 s'est ouverte à l'hôtel de luxe de Gleneagles, non loin d'Edimbourg. La session du matin de leaders de la Grande-Bretagne, de l'Allemagne, de l'Italie, du Canada, de la Russie, des Etats-Unis, de la France et du Japon est consacrée à la politique mondiale et à la lutte contre le réchauffement climatique. Ensuite, elle se poursuivra en comité élargi et continuera au lanch auquel assisteront les dirigeants des grands pays émergents, Inde, Chine, Mexique, Brésil et Afrique du Sud, ainsi que le Secrétaire général de l'ONU, les présidents de l'Agence internationale de l'Energie, de l'OMC, de la Banque mondiale et le directeur général du FMI.

    La réunion sur les questions de la politique étrangère se tiendra dans l'après-midi.

    Comme l'a fait savoir aux journalistes Michael Jay, sherpa britannique (assistant officiel du premier ministre), la Grande-Bretagne espère que le G8 reconnaîtra l'urgence de la question du réchauffement climatique.

    Michael Jay a reconnu que des divergences à ce sujet subsistaient entre les leaders des pays du G8. "La discussion ne sera pas facile", a dit le sherpa britannique.

    James Wolfensohn, envoyé spécial du "quartet" proche-oriental, participera jeudi soir à la réunion sur la politique étrangère et informera les leaders du G8 sur la situation actuelle dans la région.

    Le premier ministre britannique Tony Blair a annoncé qu'une "initiative spéciale sur le Proche-Orient" serait examinée au sommet du G8.

    "La non-prolifération et la lutte contre le terrorisme étaient les sujets importants des sommets précédents. Ils seront certainement examinés jeudi", a dit Michael Jay.

    "De toute évidence, l'Iran, ainsi que la situation en Irak et en Corée du Nord seront également à l'ordre du jour", a-t-il dit.

    Lire aussi:

    «C’est Trump qui établit les règles, et c’est mauvais pour l’Europe»
    Diplomate russe: les résultats du G7 «révèlent les contradictions transatlantiques»
    Le Kremlin est satisfait du bilan du G20 à Hambourg
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik