Ecoutez Radio Sputnik
    International

    L'Iran demande à l'AIEA de déplomber les équipements au Centre nucléaire d'Isfahan

    International
    URL courte
    0 0 0
    TEHERAN, 7 juillet - de notre correspondant Nikolaï Terekhov. L'Iran a demandé à l'Agence internationale de l'Energie atomique (AIEA) de déplomber les équipements au Centre nucléaire d'Isfahan.

    "Nous avons demandé à l'AIEA de nous permettre d'enlever les plombs au Centre nucléaire d'Isfahan en présence des inspecteurs de l'Agence internationale de l'Energie atomique", cite l'Agence d'information iranienne FARS les paroles du chef adjoint de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique, Mohammad Saïdi.

    Selon ce dernier, cette demande n'a rien à voir avec le moratoire déclaré auparavant par l'Iran sur les travaux en matière d'enrichissement d'uranium.

    "Les mesures que nous envisageons d'adopter s'expliquent par la nécessité de vérifier certains blocs et détails", a ajouté le représentant iranien.

    Conformément à l'entente, enregistrée fin mai dernier entre l'Iran et la "troïka européenne" (Grande-Bretagne, France et Allemagne), l'Union européenne (UE) a promis de présenter en juillet son projet d'initiatives pour régler le problème des programmes nucléaires iraniens. Pour sa part, Téhéran a assuré ne pas reprendre ses travaux d'enrichissement d'uranium d'ici là.

    Quoi qu'il en soit, les officiels iraniens se mettent à rappeler à l'Union européenne que les propositions de cette dernière devaient tenir dûment compte des droits de la République Islamique d'Iran à l'utilisation pacifique du nucléaire, y compris à l'enrichissement d'uranium.

    Lire aussi:

    L’Iran pourra-t-il enrichir de l’uranium pour fabriquer une bombe atomique?
    L’Iran prêt à reprendre la production d’uranium enrichi dans un délai de 5 jours
    L’Iran envoie un signal «radioactif» à l’Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik