Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Attentat contre Bush: le suspect avoue sa faute

    International
    URL courte
    0 11

    TBILISSI, 21 juillet - RIA Novosti. Vladimir Aroutiounian, 27 ans, soupçonné de tentative d'attentat contre les présidents géorgien et américain vient d'avouer sa faute.

    Son interview enregistrée dans un hôpital de Tbilissi a été diffusée sur toutes les chaînes de télévision géorgiennes.

    "C'est moi qui ai lancé la grenade contre Bush", a-t-il dit dans un entretien avec le porte-parole du ministère géorgien de l'Intérieur, Gouram Donadze. "Allez! Travaille bien pour lui! Un jour, il te donnera une médaille!" lui a-t-il lancé.

    Vladimir Aroutiounian a été arrêté mercredi lors d'une opération spéciale dans la banlieue de Tbilissi. Au moment de l'arrestation, il a opposé une vive résistance à la police, en tuant le chef du Centre antiterroriste du ministère de l'Intérieur, Zourab Kvlividze. Lui-même a reçu deux balles dans la poitrine dont une a touché un poumon.

    Le suspect reste interné sous haute surveillance dans un hôpital de Tbilissi, et la gravité de son état ne permet pas de procéder à un interrogatoire officiel.

    "Les médecins racontent qu'il s'est dit prêt à renouveler sa tentative d'attentat contre les deux présidents. Mais je pense qu'Aroutiounian était dans un état de démence au moment des faits", a raconté aux journalistes le vice-ministre de la Santé, Irakli Guiorgobiani.

    L'ambassade des États-Unis en Géorgie a salué l'arrestation d'Aroutiounian soupçonné d'avoir lancé une grenade en direction de la tribune pendant que le président américain George W. Bush prononçait un discours place de la Liberté, le 10 mai dernier, selon un communiqué de la mission diplomatique américaine.

    "Le gouvernement américain fait grand cas des efforts déployés par le ministère de l'Intérieur et du courage des policiers géorgiens", souligne le communiqué.

    La récompense de 150 000 laris (75 000 dollars) promise pour toute information permettant de localiser le suspect sera payée à un groupe de personnes, a annoncé le ministre de l'Intérieur, Vano Merabichvili, lors d'un point de presse jeudi à Tbilissi.

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    L'Otan propose à Moscou de ne plus reconnaître l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik