Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Le quatrième round des pourparlers à six sur le problème nucléaire de la péninsule de Corée

    International
    URL courte
    0 11

    PEKIN, 1er août - RIA Novosti. Les participants aux pourparlers à six sur le problème nucléaire de la péninsule de Corée poursuivront lundi leur travail sur le document final du quatrième round des pourparlers. Christopher Hill, chef de la délégation américaine, a déclaré dimanche aux journalistes que ce travail "demandait du temps".

    A la réunion des chefs des délégations qui s'est tenue samedi dernier, la partie chinoise a présenté un projet de document final qui doit tenir compte des propositions faites par chacune des parties aussi bien au cours des réunions plénières du round présent qu'aux rencontres bilatérales.

    Les participants aux pourparlers attachent une importance particulière aux rencontres entre les délégations les délégations des Etats-Unis et de la RDPC. Selon les experts chinois, le fait que les délégations nord-coréenne et américaine mènent de longues consultations pratiquement chaque jour est encourageant.

    Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Alexandre Alexeiev, chef de la délégation russe, a déclaré aux journalistes à la fin de la semaine dernière que les résultats concrets de ce round des pourparlers dépendaient du bilan des rencontres américano-nord-coréennes.

    Selon les informations, bien que les délégations américaine et nord-coréenne aient déjà eu au moins six rencontres de travail, des divergences substantielles subsistent entre les deux parties sur les moyens de nucléariser la péninsule de Corée.

    Comme l'a dit Christopher Hill, pour l'instant, les parties n'arrivent pas à s'entendre sur la succession des mesures de dénucléarisation.

    Les diplomates haut placés de la Russie, de la RDPC, de la Corée du Sud, des Etats-Unis, de la Chine et du Japon participent aux pourparlers à six depuis août 2003.

    Le quatrième round des pourparlers a commencé le 26 juillet.

    Lire aussi:

    Damas: les discussions avec l’opposition possibles à une seule condition
    Syrie: le 7e round des négociations de Genève fixé au 10 juillet
    Contacts Kim-Trump prévus: une chance de percée ou la reprise d’une longue routine?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik