Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Les négociations sur le programme nucléaire nord-coréen peinent à avancer, mais les parties font preuve d'un esprit constructif (délégation russe)

    International
    URL courte
    0 0 0
    PEKIN, 1er août - RIA Novosti. Les négociations à six sur le programme nucléaire nord-coréen peinent à avancer, mais les parties font preuve d'un esprit constructif, a déclaré lundi un membre de la délégation russe commentant les résultats de la septième journée des discussions.

    "Les négociations sur le texte d'un document conjoint peinent à avancer, mais toutes les parties ont des intentions sérieuses et personne ne refuse de discuter de problèmes épineux", a-t-il indiqué.

    Pour la première fois depuis le début des négociations à six, les participants se montrent prêts à régler les problèmes restés en suspens. Les discussions se déroulent dans une ambiance de respect.

    Le diplomate a mis en valeur le professionnalisme de la délégation chinoise qui "dirige les discussions habilement et avec tact".

    Pour le moment, il est difficile de dire si les parties arriveront à signer un document conjoint, mais elles continueront mardi d'œuvrer en ce sens, selon lui.

    Le quatrième volet des négociations à six sur le problème nucléaire coréen s'est ouvert le 26 juillet dernier à Pékin. La Chine, la Corée du Nord, la Corée du Sud, les États-Unis, le Japon et la Russie y participent.

    Les résultats des discussions dépendront des rencontres américano-nord-corénnes, estime Alexandre Alexeïev, chef de la délégation russe.

    Les délégations américaine et nord-coréenne ont déjà organisé au moins six consultations bilatérales depuis le 26 juillet dans l'espoir de régler le problème de la dénucléarisation de la péninsule de Corée.

    Lire aussi:

    Qu’est-ce qui gêne la reprise des négociations à six sur la Corée du Nord?
    Crise nord-coréenne: Pékin appelle à ne pas «mettre de l’huile sur le feu»
    À quelles fins la délégation de Pyongyang se rend-t-elle à Moscou?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik