Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Pyongyang qualifie la Nouvelle-Orléans de "Pompéi américaine"

    International
    URL courte
    0 1 0 0
    MOSCOU, 6 septembre - RIA Novosti. En Corée du Nord, on a qualifié de "Pompéi américaine" la ville de la Nouvelle-Orléans inondée aux Etats-Unis, et on en a accusé l'administration du Président des Etats-Unis, George W. Bush.

    Cette comparaison de la Nouvelle-Orléans avec la cité morte de Pompéi a été faite mardi à la Radio centrale de République Démocratique et Populaire de Corée (RDPC).

    "Les pauvres gens de la Nouvelle-Orléans avaient été trop longtemps négligés par le gouvernement des Etats-Unis", a-t-il été indiqué à la radio nord-coréen. La politique de l'administration du George W. Bush "a besoin des changements", et se heurte, par conséquent, à des critiques de plus en plus virulentes, a noté la Radio centrale de République Démocratique et Populaire de Corée.

    Selon la radio nord-coréen, "le gouvernement des Etats-Unis est en train d'essuyer un échec sur l'autre, que ce soit dans la guerre en Irak ou dans la lutte contre l'ouragan "Katrina". Bien plus, les Etats-Unis se trouvent au bord d'une crise immense dans leur stratégie pour mener parallèlement deux guerres", a averti la Radio centrale de République Démocratique et Populaire de Corée.

    Depuis ces quelques derniers jours, la télévision nord-coréenne montraient les images très impressionnantes du sinistre naturel aux Etats-Unis.

    Les Etats-Unis et la République Démocratique et Populaire de Corée se trouvent formellement en état de guerre, car après trois années d'hostilités en Corée en 1953, rien qu'un accord d'armistice avait été signé à l'époque. Jusqu'ici plus de 30 000 militaires américains se trouvent dans le Sud de la péninsule Coréenne sous prétexte de la protection face à la menace nord-coréenne.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik