Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Le problème territorial est essentiel dans les relations russo-japonaises (Junichiro Koizumi)

    International
    URL courte
    0 0 0

    TOKYO, 29 septembre - Andreï Fessioun, RIA Novosti. Le problème territorial est essentiel dans les relations russo-japonaises dont le règlement est une condition sine qua non de leur avancement, a déclaré jeudi le premier ministre nippon, Junichiro Koizumi, à Tokyo.

    Le Japon aspirera toujours à conclure un traité de paix avec la Russie après la restitution par cette dernière des quatre îles des Kouriles du Sud, a indiqué le chef du gouvernement en répondant à la question d'un député à la chambre basse du parlement japonais.

    Mercredi, le secrétaire général du cabinet des ministres du Japon, Hiroyuki Hosoda, avait indiqué que Tokyo insisterait toujours sur la restitution par la Russie des quatre îles méridionales de l'archipel des Kouriles. Il avait souligné que la position du Japon quant aux moyens de régler le problème territorial avec la Russie n'avait pas changé.

    En répondant mardi dernier aux questions des Russes en direct au cours d'une émission télévisée, le président russe, Vladimir Poutine, avait déclaré que les îles Kouriles relevaient de la souveraineté de la Russie, ce qui est consacré par des accords internationaux. "Tels sont les résultats de la Seconde guerre mondiale et nous n'avons pas l'intention d'en discuter", avait déclaré Vladimir Poutine. Mais la Russie s'efforce de régler toutes les questions litigieuses, y compris avec le Japon, avait-t-il ajouté.

    "C'est une question sensible pour la Russie et pour le Japon. Je suis sûr qu'en faisant preuve de bonne volonté, nous trouverons des solutions qui conviendront aux deux parties", avait-il dit.

    Le Japon insiste sur la restitution des îles Iturup, Kunashir, Shikotan et des îles Habomai, considérant la rétrocession comme une condition préalable à la conclusion d'un traité de paix entre les deux pays.

    Lire aussi:

    Poutine: Moscou et Tokyo pourraient travailler ensemble sur les îles Kouriles
    Shinzo Abe précise quand l’accord de paix entre Moscou et Tokyo sera conclu
    Une mission d’affaires japonaise visite les Kouriles pour la première fois
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik