Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Coopération énergétique - sujet majeur du futur Sommet Russie-UE à Londres

    International
    URL courte
    0 0 0

    MOSCOU, 29 septembre - RIA Novosti. La coopération énergétique entre la Russie et l'Union européenne (UE) sera l'un des principaux sujets abordés lors du prochain Sommet Russie-UE qui aura lieu début octobre prochain à Londres, a noté jeudi au cours d'une conférence de presse à Moscou l'ambassadeur britannique en Russie, Anthony Brenton.

    Celui a également précisé que les initiatives de l'Union européenne dans le domaine énergétique seront examinées, lundi prochain, au cours d'une rencontre des ministres des pays-membres de l'UE avec le ministre russe de l'Industrie et de l'Energie, Viktor Khristenko.

    Selon l'ambassadeur, la discussion portera aussi sur des problèmes globaux, dont les changements climatiques. "L'Union européenne entend proposer toute une série de mesures visant à aider la Russie dans la mise en application du Protocole de Kyoto", a expliqué le diplomate britannique.

    L'adhésion de la Russie à l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) sera également évoquée au cours de cette rencontre. Ainsi selon Anthony Brenton. "La Russie poursuit la voie de son adhésion à l'OMC. Elle a repris ses négociations sur cette question avec les Etats-Unis. La Russie et l'UE ont déjà enregistré un accord en la matière où il ne reste qu'un seul point à concerter encore".

    L'Union européenne entend continuer à accorder son assistance au Caucase du Nord, a indiqué l'ambassadeur britannique en Russie.

    "L'assistance dans la reconstruction de la Tchétchénie est l'un des principaux sujets qui seront examinés au cours du futur Sommet Russie-UE", a indiqué le diplomate, tout en signalant cependant que la question de la Tchétchénie ne figurait pas à l'ordre du jour officiel du Sommet londonien.

    Lire aussi:

    Un ex-ambassadeur UK en Russie sur le délai de réchauffement des relations bilatérales
    Michel Barnier: «J’apprendrai aux Britannique le prix de la sortie du marché unique»
    L'OMC «trahit» l'UE et soutient Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik