Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Le nouveau gouvernement ukrainien hostile à la révision des privatisations (Premier ministre)

    International
    URL courte
    0 0 0
    KIEV, 29 septembre - RIA Novosti. Le gouvernement ukrainien n'a pas l'intention de revoir les privatisations, a assuré jeudi le Premier ministre ukrainien Iouri Ekhanourov.

    "Nous en avons fini avec la révision des privatisations", a indiqué M.Ekhanourov au cours d'une conférence de presse à Dniepropetrvsk, en Ukraine orientale.

    Le Premier ministre s'efforcera de rétablir une atmosphère de confiance entre le pouvoir et les milieux d'affaires. "C'est le pouvoir qui doit faire le premier pas en passant d'un contrôle strict au soutien du monde d'affaires", a relevé M.Ekhanourov.

    Le chef d'État a insisté sur l'inviolabilité de la propriété privée.

    "L'État a déjà récupéré son dû. Tous les autres litiges seront réglés uniquement par le biais des négociations et des ententes à l'amiable", a-t-il ajouté.

    Les représentants du pouvoir ne participeront pas au règlement des conflits corporatifs et ne les commenteront pas.

    L'ancienne Première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko avait activement œuvré pour la révision des privatisations dont les règles avaient été "formulées dans l'intérêt d'un groupe industriel concret". Il s'agissait, en tout premier lieu, du premier producteur ukrainien des métaux "Krivorojstal", qui détient 20% du marché national, et de l'usine de ferroalliages de Nikopol, l'un des plus grands producteurs mondiaux de ferroalliages de manganèse.

    Lire aussi:

    Le chef de la diplomatie ukrainienne s’endort pendant le discours de Porochenko à l’Onu
    La Fédération internationale de journalistes réagit au blocage des médias en Ukraine
    Kiev renoncerait à récupérer Donetsk et Lougansk par la force
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik