Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La Géorgie a des engagements financiers envers 80 organisations internationales

    International
    URL courte
    0 0 0 0
    TBILISSI, 31 octobre - RIA Novosti. La Géorgie est membre de plus de cent organisations internationales et a des engagements financiers envers 80 d'entre elles, a déclaré lundi à RIA Novosti un représentant du ministère géorgien des Affaires étrangères.

    En 2005, pour remplir ses engagements financiers envers les organisations internationales la Géorgie a débloqué 4,3 millions de laris sur les fonds budgétaires (2,4 millions de dollars). En 2005, elle a acquitté ses cotisations envers 28 organisations internationales et remboursé une partie de sa dette envers certaines d'entre elles.

    En cas de retard dans le versement des cotisations, les sanctions diffèrent d'une organisation à l'autre, a fait remarquer le représentant du ministère.

    "Cela peut être la radiation du pays de la liste des membres, la suspension ou la privation du droit de vote, des sanctions financières, la réduction ou la suspension des programmes qui doivent être réalisés dans le pays", a expliqué le représentant du ministère.

    En ce qui concerne la dette envers l'ONU, la Géorgie la rembourse d'après un échéancier établi d'un commun accord avec cette organisation. A l'horizon de 2006 la dette envers les Nations Unies se montera à 5,57 millions de dollars. En 2006, la Géorgie devra verser à l'ONU 776 000 dollars à titre de cotisation et de remboursement partiel de la dette.

    L'accord intervenu permet à la Géorgie de conserver son droit de vote aux Nations Unies, a ajouté le représentant du ministère géorgien.

    D'après le comité exécutif de la CEI, la dette de la Géorgie envers le budget unique de la Communauté des années 2001-2005 se monte à 1,5 million de dollars. En 2005 la Géorgie ne projette aucun versement au budget unique des organes de la CEI, selon la même source.

    La Géorgie n'a l'intention de se retirer d'aucune organisation internationale en 2005 ou en 2006, a souligné le représentant du ministère géorgien des Affaires étrangères.

    Lire aussi:

    L’Ukraine devra payer sa dette de 3 mds USD à Moscou sur décision d’un tribunal londonien
    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik