Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Une évaluation réfléchie doit être donnée aux crimes des régimes totalitaires (député arménien)

    International
    URL courte
    0 0 0 0
    EREVAN, 30 janvier - RIA Novosti. Les crimes des régimes totalitaires sont à condamner, mais leur évaluation doit être réfléchie, a estimé lundi devant les journalistes à Erevan le vice-président de l'Assemblée Nationale d'Arménie, Tigran Tarossian.

    Tigran Tarossian qui est aussi le chef de la délégation arménienne à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) a notamment fait une telle déclaration, en commentant l'adoption le 25 janvier par l'APCE de la résolution "Nécessité d'une condamnation internationale des crimes des régimes communistes totalitaires".

    Comme l'a fait remarquer le vice-président de l'Assemblée Nationale d'Arménie, bien que ledit document ait été approuvé, il renferme toute une série de formules controversées et imprécises, ainsi que de très sérieux défauts. "On ne doit en aucun cas faire amalgame des régimes communistes et totalitaires", est persuadé Tigran Tarossian.

    "L'examen de cette résolution à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe ressemblait plutôt à une guerre entre deux camps adverse", a noté le parlementaire arménien.

    Cela dit, Tigran Tarossian a fait remarquer que la délégation de l'Arménie n'avait pas participé aux débats sur le projet de résolution en question.

    Lire aussi:

    11 millions d’euros en moins, l’APCE privée d’un tiers des subventions russes
    Moscou juge nécessaire d’éviter la propagation de la crise au Conseil de l’Europe
    Russie: l’APCE harcèle les partisans d'un retour au dialogue avec Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik