Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Moscou considère l'accord sur l'Afghanistan comme un "document important" (MID)

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    LONDRES, 31 janvier - RIA Novosti. La Russie considère l'accord sur l'Afghanistan adopté mardi à la conférence internationale de Londres comme un "document important", a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

    Ce document définit la stratégie d'action conjointe de la direction afghane et de la communauté internationale en vue de renforcer la paix, la sécurité et la stabilité dans ce pays, a indiqué le chef de la diplomatie russe.

    Intervenant à la conférence londonienne, Sergueï Lavrov a particulièrement insisté sur l'importance d'un point nouveau consacré dans le document récemment adopté, selon lequel on confie désormais aux Afghans le "leadership" dans l'organisation de leur armée, de leur police et de leur justice, ainsi qu'en matière de lutte contre les stupéfiants et de désarmement des formations paramilitaires illégales.

    "Ceci montre que le nouveau pouvoir en Afghanistan prouve sa viabilité, renforce ses positions sur le terrain et bénéficie d'un soutien de plus en plus large parmi la population du pays", a souligné le ministre russe des Affaires étrangères.

    Sergueï Lavrov a appuyé la "stratégie de développement national", formulée par le gouvernement afghan, en tant qu'instrument de mise en �uvre des plans d'aménagement de l'Afghanistan.

    Le chef de la diplomatie russe a insisté sur le rôle de l'ONU dans la reconstruction de l'Afghanistan d'après-guerre, tout en saluant l'initiative afghane de confirmer dans l'accord sur l'Afghanistan les fonctions de la mission onusienne comme principal opérateur de l'aide internationale à ce pays, participant actif et coordinateur de nouveaux mécanismes, y compris financiers, de coopération des partenaires extérieurs.

    Lire aussi:

    L'Afghanistan a besoin des avions russes modernes, pas «de la ferraille américaine»
    Les États-Unis envoient de nouvelles troupes en Afghanistan
    L'ancien président afghan critique la nouvelle stratégie de Donald Trump dans la région
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik