Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La visite de diplomates haut placés russe et chinois à Téhéran ne doit pas être interprétée comme une pression sur l'Iran

    International
    URL courte
    0 0 01

    LONDRES, 1er février - RIA Novosti. La visite effectuée par les diplomates haut placés russe et chinois à Téhéran en vue de débattre du problème nucléaire iranien ne doit pas être interprétée comme une pression exercée sur les dirigeants iraniens, a déclaré mercredi aux journalistes Mikhail Kamynine, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères (MID).

    "Il est impossible de faire pression sur un pays souverain", a-t-il dit.

    Selon Mikhail Kamynine, les diplomates se sont rendus à Téhéran en vue d'informer les dirigeants iraniens des résultats des pourparlers de Londres et "de leur faire part, une fois de plus, de la préoccupation de la communauté mondiale".

    Lire aussi:

    Le leader spirituel iranien cite la condition du retrait de l’accord sur le nucléaire
    18 personnes physiques et morales iraniennes inscrites sur la liste des sanctions US
    Frappe iranienne en Syrie: un «acte de punition» selon Téhéran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik