Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La cour d'appel de Kiev revient à l'examen de l'affaire de l'assassinat du journaliste Gongadzé

    International
    URL courte
    0 0 01
    KIEV, 1er février - RIA Novosti. La cour d'appel de Kiev est revenue mercredi à l'examen de l'affaire de l'assassinat du journaliste d'opposition Guéorgui Gongadzé.

    L'audience précédente fixée pour le 25 janvier avait été reportée pour cause de maladie de Miroslava Gongadzé, la veuve du journaliste. La juge en charge du procès a décidé d'interroger les accusés à huis clos, déclarant que certaines informations dévoilées par les assassins présumés relevaient du secret d'État.

    Les policiers Valeri Kostenko, Nikolaï Protassov et Alexandre Popovitch sont accusés d'avoir enlevé et tué le journaliste. Valeri Kostenko et Nikolaï Protassov sont en détention provisoire et Alexandre Popovitch est assigné à résidence. Le quatrième suspect, Alexeï Pukach, est toujours sous le coup d'un mandat d'arrêt international.

    Le parquet général d'Ukraine a remis une partie du dossier au tribunal, mais l'enquête suit son cours.

    La disparition de Guéorgui Gongadzé, un journaliste enlevé le 16 septembre 2000 à Kiev et dont le corps décapité avait été retrouvé dans un bois deux mois plus tard a suscité un vif émoi dans la société ukrainienne. L'enquête a provoqué une crise politique en Ukraine.

    Lire aussi:

    Les responsables ukrainiens nient eux-mêmes la thèse de l’«occupation russe»
    «Personnellement, je ne vois pas en rose l’avenir de l’Ukraine»
    Kiev concède ne pas pouvoir prouver la présence militaire russe en Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik