Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Moscou met en garde Tbilissi contre l'escalade des provocations contre les soldats de la paix russes

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    MOSCOU, 1-er février - RIA Novosti. Mercredi, le ministère des Affaires étrangères (MID) de la Fédération de Russie a mis en garde Tbilissi contre l'escalade des provocations contre les soldats de la paix russes se trouvant dans la zone du conflit opposant la Géorgie et l'Ossétie du Sud.

    (L'Ossétie du Sud est une république autoproclamée sur le territoire de la Géorgie.)

    "Protestant catégoriquement contre les provocations de la direction militaire géorgienne, le MID met en garde Tbilissi contre l'escalade des provocations de ce genre contre les soldats de la paix se trouvant dans la zone du conflit", lit-on dans la déclaration du porte-parole de la diplomatie russe, Mikhaïl Kamynine, dont le texte est parvenu mercredi à RIA Novosti.

    Le 31 janvier 2006 à 17.00, dans la zone de responsabilité des Forces mixtes de maintien de la paix (FMMP) dans la région du conflit osséto-géorgien, non loin du village de Tkviavi, aux abords de Tskhinvali, on a observé un "accroissement de la présence militaire géorgienne sous la forme d'un renfort de plus de 500 hommes de la police militaire et de la Brigade de Gori de l'armée géorgienne" sous prétexte de reconstitution d'un accident de la route, a rappelé le diplomate.

    "L'incident s'est produit en présence des médias géorgiens, et "tout porte à croire que l'objectif était d'inciter les soldats de la paix à faire usage de leurs armes", indique dans sa déclaration le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

    C'est seulement grâce à la retenue et au sang-froid des soldats de la paix et personnellement du commandant des FMMP, le général Marat Koulakhmetov, qu'il a été possible d'éviter que la situation ne dégénère en affrontement armé", a souligné Mikhaïl Kamynine.

    Toutes les tentatives entreprises mardi soir par le MID de Russie en vue d'influer sur la partie géorgienne par l'intermédiaire du gouvernement de la Géorgie et de la direction de la partie géorgienne de la Commission de contrôle mixte (CCM) pour le règlement du conflit osséto-géorgien "n'ont abouti à rien", a indiqué dans sa déclaration le porte-parole de la diplomatie russe.

    "La conclusion s'impose d'elle-même: dans l'arène politique géorgienne, ceux qui cherchent à provoquer une effusion de sang en en faisant retomber la responsabilité sur les soldats de la paix russes tiennent aujourd'hui le haut du pavé ", lit-on dans le document du MID.

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    Moscou sur le conflit en Ossétie du Sud: la Russie toujours prête à défendre ses citoyens
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik