Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Le Traité de paix de Tartu est un des symboles de l'indépendance estonienne (Ruutel)

    International
    URL courte
    0 13 0 0
    TALLINN, 2 février - RIA Novosti. Le Traité de paix de Tartu est un des symboles des l'indépendance estonienne, a déclaré le président Arnold Ruutel.

    "Aujourd'hui, certains politiques en Russie ne voient dans ce traité qu'un document historique. A notre avis, ce traité est le critère des valeurs d'une longue continuité des rapports entre des Etats", a-t-il déclaré prenant la parole jeudi avant le concert gala consacré au 86e anniversaire du Traité.

    "L'un des enseignements de ce Traité est que malgré sa naissance dans des conditions difficiles, ce type de rapports entre les Etats est quand même possible et nécessaire", a souligné le président estonien.

    L'indépendance du pays est un fruit des efforts du peuple tout entier, a encore noté le chef de l'Etat.

    "L'histoire de notre Etat et nos aspirations d'avenir sont liées à la volonté du peuple. Nous ferions bien de nous rappeler aujourd'hui que le rétablissement de l'indépendance a été un long processus, dans lequel chacun de ses participants à joué un rôle d'importance", a souligné Arnold Ruutel.

    Pendant la guerre de 1918-1920, l'Estonie menait des combats contre les troupes allemandes et l'Armée rouge. Des unités de la Garde blanche russe, des détachements de volontaires finnois, suédois et danois combattaient du côté des Estoniens. La flotte britannique les appuyait du côté de la mer.

    Même si la guerre entre la Russie soviétique et l'Estonie n'a pas été déclarée officiellement, des troupes régulières des deux pays y ont pris part. Le Traité de paix de Tartu a été signé le 2 février 1920. C'était le premier traité international aussi bien pour la Russie soviétique que pour l'Estonie.

    La Russie devenait le premier Etat du monde à avoir reconnu l'indépendance estonienne et l'Estonie a été la première à reconnaître la Russie soviétique.

    Lire aussi:

    Pas de menace russe pour l’Estonie, estime le Président finlandais
    La Russie expulse deux diplomates estoniens en réponse aux actions de Tallinn
    Estonie: le pays avancerait-il vers un «estexit»?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik