Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La Géorgie se retire du Conseil des ministres de la Défense de la CEI (Saakachvili)

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    TBILISSI, 3 février - RIA Novosti. La Géorgie se retire du Conseil des ministres de la Défense de la Communauté des Etats indépendants (CEI), a appris l'agence News-Georgia auprès de la présidence géorgienne.

    Le décret signé par le président Mikhaïl Saakachvili suspend l'application à l'égard de la Géorgie des "décisions du Conseil des chefs d'Etat de la CEI sur l'institution du Conseil des ministres de la Défense de la CEI en date du 14 février 1992" et des règlements "Du conseil des ministres de la Défense des pays membres de la CEI en date du 22 janvier 1993".

    Le ministre géorgien des Affaires étrangères a été chargé d'en informer le Comité exécutif de la CEI.

    Le décret présidentiel, daté du 25 janvier, a été publié vendredi sur le site web du président géorgien.

    La politique extérieure de la Géorgie, notamment le fait que le pays a mis le cap sur l'adhésion à l'OTAN et ne peut donc pas faire partie de deux groupements militaires à la fois, est à l'origine de cette décision.

    Le Comité exécutif de la CEI a déjà été informé de cette décision du président géorgien, selon la diplomatie géorgienne.

    Lire aussi:

    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    La raison de la déchéance de la nationalité ukrainienne à l'ex-Président géorgien révélée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik