Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La Chine exhorte au règlement diplomatique du problème iranien

    International
    URL courte
    0 0 0 0
    PEKIN, 7 février - Alexéi Efimov, RIA Novosti. La communauté mondiale ne doit pas renoncer à ses efforts en vue de régler par la voie diplomatique le problème nucléaire iranien, a déclaré mardi lors d'un point de presse le porte-parole de la diplomatie chinoise, Kong Quan.

    Le diplomate chinois a reconnu le caractère "complexe" de la situation autour du problème nucléaire iranien mais a déclaré qu'elle "se prête toujours à un règlement diplomatique".

    "La communauté internationale ne doit pas renoncer à ses efforts pour régler ce problème par la voie diplomatique", a-t-il affirmé.

    "La position de la Chine reste inchangée. Nous nous prononçons avec constance pour le respect de l'actuel régime de non-prolifération", a-t-il dit avant d'ajouter que la Chine a toujours préconisé un règlement du problème nucléaire iranien par des moyens pacifiques et diplomatiques.

    Commentant le soutien apporté par la Chine à la décision du Conseil des gouverneurs de l'AIEA d'informer le Conseil de sécurité de l'ONU du problème nucléaire iranien, Kong Quan a déclaré : "La résolution adoptée ne stipule pas que le Conseil de sécurité soit saisi mais seulement informé".

    Pékin a ainsi la certitude que le document contribuera au règlement du problème dans le cadre de l'AIEA, a-t-il ajouté.

    "Tous les pays doivent avoir une approche constructive, faire preuve de patience et de retenue pour créer une atmosphère favorable au règlement du problème nucléaire iranien par des moyens diplomatiques", a-t-il dit.

    Il en est de même de la proposition russe de créer une coentreprise d'enrichissement d'uranium sur le territoire de la Russie. La Chine compte sur la poursuite du débat constructif sur cette proposition, a dit Kong Quan.

    Quant à l'éventuel emploi de méthodes militaires, le diplomate a déclaré que la Chine est absolument contre toute ingérence militaire dans les affaires d'autres Etats parce que cela entre en contradiction avec le droit international.

    Lire aussi:

    Chef de la diplomatie iranienne: les USA ne respectent pas l’accord sur le nucléaire
    L’Iran pourra-t-il enrichir de l’uranium pour fabriquer une bombe atomique?
    Paris, Berlin et Londres unanimes quant au sort de l’accord sur le nucléaire iranien
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik