Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Le haut commissaire aux droits de l'homme de l'ONU attendu en Russie

    International
    URL courte
    0 3 0 0
    GENÈVE, 7 février - RIA Novosti. Le haut commissaire aux droits de l'homme des Nations unies, Louise Arbour, effectuera une visite en Russie du 19 au 25 février lors de laquelle elle se rendra en Tchétchénie, en Ossétie du Nord, à Moscou et à Saint-Pétersbourg, a indiqué mardi à Genève son porte-parole José Luis Díaz.

    Lors de son passage en Tchétchénie, elle doit rencontrer le président tchétchène, Alou Alkhanov, le représentant plénipotentiaire du Kremlin dans les régions du Sud, Dmitri Kozak, et le délégué régional pour les droits de l'homme, Lema Khassouïev.

    En Ossétie du Nord, elle rencontrera le président Taïmouraz Mamsourov et visitera l'école n°1 de Beslan où une prise d'otages par un commando pro-tchétchène a fait plus de 300 morts en septembre 2004.

    Lors de ses déplacements dans le Caucase du Nord, Louise Arbour sera accompagnée par la présidente de la commission aux droits de l'homme auprès du président russe, Ella Pamfilova.

    Avant de partir pour le Caucase, elle envisage de s'entretenir à Moscou avec le ministre de l'Intérieur, Rachid Nourgaliev, et le vice-premier ministre et ministre de la Défense, Sergueï Ivanov.

    Jeudi 23 février, Louise Arbour sera reçue à Moscou par plusieurs hauts responsables russes, dont le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et l'ombudsman russe Vladimir Loukine. Elle se rendra le lendemain à Saint-Pétersbourg où elle rencontrera la gouverneure Valentina Matvienko.

    Lors de sa visite en Russie, Mme Arbour abordera, entre autres, la question de l'ouverture à Moscou d'une mission du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme, programmée pour fin février. Le haut commissaire doit également avoir des rencontres avec des responsables d'ONG russes, des militants des droits de l'homme et des représentants de l'ONU travaillant en Russie.

    Louise Arbour, de nationalité canadienne, a été désignée à la tête du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme le 1er juillet 2004. Le poste était resté vacant pendant presque un an, après que son prédécesseur Sergio Vieira de Mello eut trouvé la mort le 19 août 2003 dans un attentat commis à proximité de la mission onusienne à Bagdad.

    Juge à la Cour suprême du Canada depuis 1999, elle était procureure auprès des tribunaux pénaux internationaux pour l'ex-Yougoslavie et le Rwanda en 1996-1999. C'est elle qui a inculpé l'ancien président yougoslave Slobodan Milosevic de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité.

    Lire aussi:

    Bienvenue en Tchétchénie: Merkel et Macron invités à évaluer la situation des homosexuels
    Les journalistes tchétchènes adressent une lettre au Haut-commissaire de l’Onu
    Condition des homosexuels tchétchènes: «aucun fait concret», selon Lavrov
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik