Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La Russie et l'UE pourraient signer un nouvel accord de partenariat (Poutine)

    International
    URL courte
    0 0 0 0
    MADRID, 9 février - RIA Novosti. La Russie et l'Union européenne (UE) pourraient signer un nouvel accord de partenariat à la place de l'actuel document qui expire en 2007, suppose le président russe Vladimir Poutine.

    "Nous estimons tout à fait possible de conclure un nouvel accord qui reflèterait les discussions de la journée d'aujourd'hui", a déclaré le chef de l'Etat russe jeudi au cours d'une conférence de presse à Madrid à l'issue de ses négociations avec le premier ministre espagnol, Jose Luis Rodriguez Zapatero.

    Et d'ajouter que depuis ces dernières années, des changements se sont produits tant au sein de l'Union européenne (UE) qu'en Russie elle-même.

    L'UE s'est élargie à la suite de l'adhésion de nouveaux pays, a rappelé Vladimir Poutine. "Certains changements sont aussi intervenus en Fédération de Russie", a-t-il précisé.

    La Russie et l'UE ont beaucoup progressé dans l'accomplissement des tâches qui avaient été assignées auparavant dans l'Acte fondateur. "A l'heure actuelle, notre ordre du jour comporte des questions relatives au développement de quatre espaces communs: économie, sécurité intérieure et extérieure, activités internationales et contacts humanitaires", a souligné le président russe.

    Tout cela doit constituer la base de nos documents communs qui réglementeront désormais les relations entre la Fédération de Russie et l'Union européenne, est convaincu Vladimir Poutine.

    Quoi qu'il en soit, le président russe "ne voit pas de tragédie" dans le cas où l'on ne réussira pas à conclure un tel nouvel accord avant l'expiration du document actuel.

    Lire aussi:

    L'UE ou le Royaume-Uni, sur qui Washington arrêtera-t-il son choix après le Brexit?
    La rencontre de Versailles entre Macron et Poutine, ou l’impromptu du Trianon
    Erdogan: la Turquie serait soulagée de ne pas être acceptée dans l’UE
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik