Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La Russie et l'Espagne font une déclaration commune contre le terrorisme

    International
    URL courte
    0 4 0 0
    MADRID, 9 février - RIA Novosti. Le terrorisme est une menace globale qui implique une réaction globale, lit-on dans une déclaration russo-espagnole signée dans le cadre de la visite d'État du président russe Vladimir Poutine en Espagne.

    "Le terrorisme représente une menace globale pesant sur tous les pays. La réponse de la communauté internationale doit aussi être globale, concertée et décisive, elle implique une coopération antiterroriste efficace à tous les niveaux - bilatéral, régional et mondial", lit-on dans la déclaration.

    La Russie et l'Espagne condamnent résolument le terrorisme comme un crime injustifiable indépendamment de ses mobiles, quels que soient le temps, le lieu et l'auteur des attentats.

    Les deux pays souhaitent renforcer la coopération antiterroriste bilatérale au sein de l'OSCE, que l'Espagne présidera en 2007, et au niveau des rapports Russie-UE et Russie-OTAN.

    Moscou et Madrid �uvreront pour l'octroi par la communauté internationale d'une assistance aux pays tiers dans le renforcement de leur potentiel antiterroriste, selon le document.

    La Russie et l'Espagne échangeront des informations sur les risques d'accès des terroristes aux armes de destruction massive, de leurs vecteurs et des matières, équipements et technologies appropriées.

    Les deux pays intensifieront leur coopération pour enrayer les activités terroristes et mettre fin au financement du terrorisme, y compris grâce à la coopération entre les organes compétents et dans le cadre des organisations régionales et internationales, ils échangeront des données sur les liens entre le terrorisme et le crime transnational organisé, sur la traite des êtres humains, le trafic d'armes et de drogue.

    Par ailleurs, la Russie et l'Espagne collaboreront en vue de protéger les transports internationaux, les frontières et les infrastructures et ouvrages importants et prévenir l'utilisation des technologies de l'information par des terroristes, selon la déclaration.

    Lire aussi:

    Attaques en Espagne: l’ambassade espagnole remercie la Russie pour son soutien
    Poutine: la situation en Syrie rappelle le début de l'opération US en Irak en 2003
    L'Espagne «a tant fait» pour eux: des milliers d'Espagnols contre le référendum catalan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik