Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Chisinau ne projette pas de décréter un blocus économique contre la Transnistrie (ministre moldave)

    International
    URL courte
    0 0 0 0
    CHISINAU, 9 février - RIA Novosti. La Moldavie ne projette pas de décréter un blocus économique contre la Transnistrie (république autoproclamée sur son territoire, ndlr), a annoncé jeudi le ministre moldave de la Réintégration Vasile Sova.

    "Pas question de décréter un blocus économique contre la Transnistrie", a-t-il indiqué à RIA Novosti jeudi, donnant son avis sur la récente déclaration du secrétaire adjoint du Conseil ukrainien pour la sécurité nationale et la défense Sergueï Pirojkov, selon qui Kiev "ne veut pas participer au blocus économique de la Transnistrie".

    Les novelles procédures de contrôles douaniers mentionnées dans la déclaration conjointe des premiers ministres moldave et ukrainien ont pour objectif de "légaliser les échanges transfrontaliers moldavo-ukrainiens et n'ont rien à voir avec un blocus", a expliqué le ministre moldave.

    "Nous voulons faire en sorte que les échanges à la frontière soient transparents. Nous devons montrer à nos partenaires européens que le transport de cargaisons dans ce secteur s'"effectue dans un cadre légal", a-t-il noté.

    La réalisation de l'accord enregistré par les premiers ministres des deux pays - celui-ci est censé mettre fin aux importations vers l'Ukraine de marchandises transnistriennes non munies de documents d'accompagnement moldaves - a été examinée par la commission moldavo-ukrainienne mixte qui s'est réunie jeudi.

    "Ce document n'a pas pris effet pour des raisons techniques. Mais le problème sera réglé prochainement", a annoncé à l'issue de cette réunion le premier vice-premier ministre ukrainien et coprésident de la commission mixte, Stanislav Stachevski.

    La veille, le secrétaire adjoint du Conseil ukrainien pour la sécurité nationale et la défense Sergueï Pirojkov annonçait dans la capitale transnistrienne Tiraspol que "l'Ukraine ne renonce pas à ses accords avec la Moldavie mais n'a pas pour autant l'intention de participer au blocus économique de la Transnistrie". La décision définitive relative à l'introduction du nouveau régime douanier à la frontière ukraino-moldave sera prise à l'issue de la rencontre des délégations des deux pays à Chisinau, a-t-il encore noté.

    Lire aussi:

    Le président moldave espère que le conflit diplomatique avec la Russie n'ira pas plus loin
    Relations Russie-Moldavie: Dodon promet d’empêcher une détérioration
    Le vice-Premier ministre russe Rogozine proclamé persona non grata en Moldavie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik