Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Haut-Karabakh : ouverture des négociations à Rambouillet

    International
    URL courte
    0 3 0 0
    BAKOU/EREVAN, 10 février - RIA Novosti. Les présidents de l'Azerbaïdjan et de l'Arménie, Ilham Aliev et Robert Kotcharian, se rencontrent vendredi à Rambouillet dans le cadre du processus de règlement pacifique du conflit du Haut Karabakh.

    MM. Kotcharian et Aliev s'entretiendront d'abord en tête-à-tête, puis en présence des coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE pour le Haut-Karabakh : Iouri Merzliakov (Russie), Steven Mann (Etats-Unis) et Bernard Fassier (France).

    Les deux présidents se pencheront sur le document de travail relatif aux principes fondamentaux du règlement présenté par les coprésidents du Groupe de Minsk, a expliqué à RIA Novosti l'attaché de presse du président arménien, Viktor Sogomonian, qui s'est abstenu cependant de divulguer le contenu du document.

    Le programme de la rencontre prévoit aussi des consultations des deux présidents avec les coprésidents du Groupe de Minsk, selon le directeur du département de l'information du MAE azerbaïdjanais, Taïr Taghizadé.

    "Nous nous attendons à ce que cette rencontre des présidents azerbaïdjanais et arménien constitue un pas en avant dans le processus de négociations sur le règlement pacifique du conflit arméno-azerbaïdjanais", a-t-il dit avant d'ajouter qu'il ne disposait d'aucune information sur la signature éventuelle d'un quelconque document au terme de la rencontre.

    "Le but de la rencontre n'est pas de signer un document mais de faire avancer les négociations et d'aboutir à la compréhension mutuelle sur les questions examinées", a-t-il souligné.

    Dans son intervention, il y a quelques jours, à une réunion du gouvernement azerbaïdjanais Ilham Aliev avait déclaré que les postions de l'Azerbaïdjan ne connaîtraient pas de changement au cours du processus de négociations. "Je l'ai déclaré à maintes reprises et je le répète aujourd'hui : l'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan n'est pas et ne sera jamais un thème de négociations. Le problème doit trouver une solution sur la base des normes du droit international et l'Azerbaïdjan s'en tiendra fermement à cette position", avait-il déclaré.

    La position de l'Azerbaïdjan, expliquée la veille par son vice-ministre des Affaires étrangères, Araz Azimov, consiste à réintégrer l'enclave arménienne au sein de l'Azerbaïdjan et à la rattacher au système politique et économique du pays, compte tenu de l'expérience acquise en matière de coopération européenne.

    Robert Kotcharian avait pour sa part déclaré la veille, lors de sa visite en Suède, que pour résoudre la crise du Haut-Karabakh "les parties doivent faire preuve de volonté politique et accepter certains risques".

    "Les déclarations qui se font entendre depuis ces deux ou trois derniers jours à Bakou me donnent l'impression que l'Azerbaïdjan n'a pas cette volonté ou du moins qu'elle est insuffisante", avait dit le président arménien.

    "La situation actuelle incite à un optimisme très prudent", avait-il ajouté.

    La dernière rencontre Kotcharian-Aliev sur le règlement du conflit du Haut-Karabakh s'est tenue le 27 août dernier à Kazan, dans le cadre du sommet de la CEI.

    Lire aussi:

    Pilonnages de localités dans le Haut-Karabagh, deux civils tués et plusieurs blessés
    Haut-Karabakh: l'armée azerbaïdjanaise pilonne l'armée arménienne
    Nouvelle escalade des tensions au Haut-Karabakh
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik