Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Iran: levée par l'AIEA des scellés sur les sites nucléaires d'Ispahan et de Natanz

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    TEHERAN, 13 février - RIA Novosti. Les inspecteurs de l'AIEA lèveront lundi ou mardi les scellés posés sur les équipements du Centre nucléaire d'Ispahan et de l'usine d'enrichissement d'uranium de Natanz.

    "Ces ouvrages pourront ainsi fonctionner", a fait savoir lundi l'agence de presse iranienne FARS en se référant à une source bien informée.

    Les inspecteurs de l'AIEA démantèleront également les caméras de vidéosurveillance installées sur plusieurs sites nucléaires iraniens conformément à l'engagement bénévole de l'Iran de respecter le Protocole additionnel au TNP, selon la source.

    La décision de remettre en service ces installations nucléaires a été prise par la direction de la République Islamique conformément à la résolution du parlement iranien faisant obligation au gouvernement de suspendre l'application des dispositions du protocole additionnel et de renoncer à cette mesure bénévole si le "dossier nucléaire" iranien était transmis, même pour information, au Conseil de sécurité des Nations Unies.

    Le protocole additionnel est un document auxiliaire de l'AIEA, dont la signature n'est pas obligatoire. Il étend les droits des inspecteurs et allonge la liste des activités nucléaires soumises à déclaration auprès de l'AIEA.

    L'Iran a signé le protocole additionnel au TNP en novembre 2003. Puisque ce document n'est toujours pas ratifié par le parlement de ce pays, son respect par l'Iran est entièrement bénévole. Téhéran a accompli cette démarche de son plein gré pour créer une atmosphère de confiance dans le travail effectué avec l'AIEA en vue de régler le problème du programme nucléaire iranien.

    Le 4 février, le Conseil des gouverneurs de l'AIEA a adopté une résolution prévoyant d'informer le Conseil de sécurité de l'ONU sur le problème nucléaire iranien.

    Lire aussi:

    Chef de la diplomatie iranienne: les USA ne respectent pas l’accord sur le nucléaire
    La Russie est opposée à l'implication de l'AIEA dans le processus de désarmement nucléaire
    Nucléaire iranien: «Nos partenaires ont plus à perdre que nous», selon Téhéran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik