Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Des envoyés de Beslan participent à un congrès antiterroriste international en Espagne

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    MADRID, 14 février - RIA Novosti. Le troisième congrès international consacré aux victimes du terrorisme se déroule à Valencia. Y participent quelque 350 victimes d'actes terroristes dont des parents des morts dans l'attentat de Beslan, rapporte le correspondant de RIA-Novosti.

    Le forum a également rassemblé des originaires d'Espagne, des Etats-Unis, d'Irlande, d'Israël, de Grande-Bretagne, d'Australie et d'Indonésie.

    Le congrès s'est ouvert par une minute de silence en mémoire des morts dans les attentats. L'héritier de la couronne d'Espagne, le prince des Asturies Felipe, a assisté à la cérémonie.

    "Vous n'êtes pas seuls dans votre douleur et votre espoir. Nous étions et serons toujours à vos côtés", a-t-il indiqué en s'adressant aux participants au forum.

    Le ministre espagnol de l'Intérieur, José Antonio Alonso, et le vice-président de la Commission européenne Franco Frattini participent également au congrès.

    Le forum est appelé à faire la communauté mondiale se souvenir des personnes ayant vécu des tragédies affreuses et à rappeler que ces gens ont besoin d'un soutien, selon les organisateurs.

    Les discussions du congrès portent sur les conséquences psychologiques des attentats et les voies de les surmonter, notamment au moyen de l'aide psychologique.

    Le congrès devrait adopter un Manifeste Madrid-Bogota. Les victimes du terrorisme ne veulent ni se venger ni prendre une revanche. Elles demandent seulement que les générations futures ne vivent rien de pareil, indique le projet de ce document.

    Selon les informations officielles, 330 personnes, dont 186 enfants, ont été tuées pendant la prise d'otages et l'opération de leur libération, dans l'école numéro un de Beslan, les 1, 2 et 3 septembre 2004. Onze membres des unités spéciales et deux sauveteurs du ministère russe des Situations d'urgence ont été tués lors de l'opération de libération, qui a permis de sauver 918 vies.

    Lire aussi:

    Face à un même terrorisme: vibrant hommage aux victimes de l’attentat de Beslan à Paris
    Massacres de Beslan: la Russie et les pouvoirs russes sont victimes du terrorisme
    Attaques en Espagne: l’ambassade espagnole remercie la Russie pour son soutien
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik