Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Dominique de Villepin a remis la croix de la Légion d'honneur au 18e régiment de la garde Normandie-Niemen

    International
    URL courte
    0 1 0 0

    MOSCOU, 14 février - RIA Novosti. Le premier ministre français, Dominique de Villepin, a remis mardi à Moscou la croix de la Légion d'honneur au 18e régiment aérien de la garde Normandie-Niemen.

    Lors de la réception qui a eu lieu dans les salons de la résidence de l'ambassadeur de France, le premier ministre a rappelé qu'il y a 60 ans, dans cette même salle, le général de Gaulle avait remis la croix de chevalier de la Légion d'honneur à onze officiers des Forces aériennes soviétiques et décerné la Croix de guerre à des mécaniciens.

    Dominique de Villepin a relevé qu'en 1943 et 1945, le 18e régiment de chasse de la garde avait été décoré de l'ordre du Drapeau Rouge.

    Cette unité conserve pieusement les traditions de l'escadrille Normandie-Niemen, parce que celle-ci était entrée dans sa composition en mars 1943 et qu'elle y était restée jusqu'à la fin de la guerre, a dit le premier ministre français en ajoutant que des sentiments de solidarité inaltérable unissaient les pilotes français et les mécaniciens soviétiques, parce qu'ils avaient le même destin, la même idée de l'honneur militaire et du patriotisme.

    C'est dans le feu des batailles que s'était forgée la fraternité d'armes entre nos pays.

    Cependant, les pilotes n'ont pas connu que la gloire et les honneurs, a dit le premier ministre français en rappelant que la moitié des pilotes français n'étaient pas rentrés au pays, qu'ils étaient 42 à avoir été tués ou portés disparus.

    Aujourd'hui plus que jamais la France et la Russie doivent parler d'une même voix sur la scène internationale. Face aux défis lancés au monde moderne - le terrorisme, la prolifération des armes de destruction massive, les crises régionales, notamment au Proche-orient - nos pays savent agir en commun, ils sont capables de conjuguer leurs efforts et de porter haut nos idéaux communs de courage, de tolérance et de solidarité, a souligné le premier ministre français.

    Le chef de l'Etat-major général des Forces armées de Russie, Youri Balouïevski, a relevé de son côté que le présent événement était important aussi parce que jamais encore dans l'historie séculaire des relations russo-françaises une unité aérienne russe n'avait été honorée de la plus haute distinction française.

    Youri Balouïevski a relevé que les traditionnels échanges d'éléments aériens méritaient d'être soutenus par les gouvernements des deux pays.

    La coopération entre la France et la Russie dans tous les domaines profite à deux peuples et renforce la stabilité partout dans le monde, a dit en conclusion le général russe.

    Lire aussi:

    Une plaque commémorant l’escadron Normandie-Niemen inaugurée au Bourget
    Des pilotes du Normandie-Niemen «défilent» avec le Régiment immortel à Moscou
    Macron compte priver Harvey Weinstein de sa Légion d’honneur
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik