Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Moscou et Paris pour un accès égal aux services d'enrichissement de l'uranium

    International
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 14 février - RIA Novosti. La Russie et la France se prononcent pour que les pays qui n'ont pas leur propre cycle du combustible nucléaire puissent avoir accès aux services d'enrichissement de l'uranium.

    "La Russie et la France se prononcent pour l'élaboration de garanties en matière d'accès aux services d'enrichissement de l'uranium dans le cadre de la création d'un mécanisme multilatéral pour les Etats qui ne développent pas leur propre cycle du combustible nucléaire", lit-on dans la déclaration russo-française sur l'utilisation de l'énergie nucléaire.

    La déclaration a été adoptée à Moscou à l'issue de la visite du premier ministre Dominique de Villepin en Russie.

    Les parties ont déclaré leur volonté de procéder, dans le cadre du TNP, à un large échange - notamment avec les pays en voie de développement - d'équipements, de matériaux et d'informations scientifiques et techniques pour l'utilisation de l'énergie atomique à des fins pacifiques.

    Les parties estiment que le respect total des engagements contractés en matière de non-prolifération est une condition importante de cet échange, souligne le document.

    La Russie et la France ont également convenu de soutenir les initiatives visant à examiner les approches multilatérales du cycle du combustible nucléaire et à étudier des systèmes nucléaires civils plus inoffensifs, plus rentables et plus stables du point de vue de la non-prolifération.

    Le nucléaire civil joue et jouera un rôle important pour les générations futures dans le règlement des problèmes du développement durable dans le contexte de la demande croissante d'énergie dans le monde entier, indique le document.

    La Russie et la France déploient des efforts conjoints en vue de renforcer le régime de non-prolifération des armes nucléaires et la coopération dans les domaines de la non-prolifération, du désarmement et de la lutte contre le terrorisme, ainsi que dans le développement du nucléaire pacifique, lit-on dans la déclaration.

    Lire aussi:

    Pyongyang dit rester attaché au principe de non-prolifération nucléaire
    Moscou exhorte les USA à rapatrier leurs armes nucléaires déployées en Europe
    L’Irak demande aux puissances nucléaires de l’aider à construire un réacteur nucléaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik