Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Le monde a été informé que le contingent de paix russe ne remplit pas son mandat (ministre géorgien)

    International
    URL courte
    0 3 0 0
    TBILISSI, 14 février - RIA Novosti. La communauté internationale a été amplement informée que le contingent de paix russe stationné dans les régions de conflits en Géorgie ne remplit le mandat dont il est investi, a déclaré aux journalistes le ministre géorgien d'Etat pour le règlement des conflits.

    "Le contingent de paix russe ne remplit pas son mandat et je pense dans cet ordre d'idées que nous avons accordé une information exhaustive (à ce sujet) aussi bien aux citoyens de la Géorgie qu'à la communauté internationale. Il s'agit là de notre position ferme. Et c'est à la Russie d'en tirer des conclusions", a déclaré le ministre à l'issue d'une rencontre avec les ambassadeurs des Etats-Unis, des pays de l'Union européenne et le chef de la mission de l'OSCE à Tbilissi.

    Le ministre a souligné que cette position à l'égard du contingent de paix russe "n'entame en rien la ferme disposition de la Géorgie de poursuivre le processus de paix".

    Cette rencontre a donné lieu à l'examen de la question de la réunion le 20-21 févier à Vienne de la Commission mixte de contrôle pour le règlement du conflit osséto-géorgien, selon le cabinet du ministre.

    A plusieurs reprises, Tbilissi avait insisté sur la nécessité d'élargir le format de la Commission mixte et de l'internationaliser, estimant que les activités de cet organe dans son format actuel étaient de peu d'efficacité.

    De l'avis du ministre, l'élargissement du format de la Commission de contrôle pourrait exercer un impact positif sur les activités de cet organe et le règlement des conflits en Géorgie.

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    L'Otan propose à Moscou de ne plus reconnaître l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik