Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Russie-Finlande: les relations se développent avec bonheur (ministre finlandais)

    International
    URL courte
    0 0 10
    MOSCOU, 17 mars - RIA Novosti. Les relations entre la Russie et la Finlande se développent avec bonheur a estimé le ministre finlandais de la défense, Seppo Kääriäinen, en intervenant vendredi lors d'une réunion à ce sujet.

    Les deux tiers des Finlandais considèrent comme prioritaires les relations russo-finlandaises, malgré le fait que la Finlande fait partie de l'Union européenne, selon lui.

    La politique de sécurité de la Finlande sert les intérêts tant des pays septentrionaux que de la Russie, et la mer Baltique a une grande importance dans la coopération bilatérale, sur le plan économique et du point de vue de la stabilité politique, a relevé M. Kääriäinen.

    Le concept de "Dimension septentrionale" a été lancé lors de la présidence finlandaise de l'UE, a rappelé le ministre. Il sera remplacé par une nouvelle déclaration cadre et de nouveaux accords. (Le plan d'action pour la "Dimension septentrionale" a été adopté en 2003, lors du Conseil européen de Bruxelles. Il englobe cinq secteurs prioritaires: économie, ressources humains, environnement, coopération transfrontalière, justice et politique intérieure).

    Dans son discours lors du symposium consacré aux relations russo-finlandaises, le ministre s'est également penché sur la coopération économique entre les deux pays.

    La Finlande joue un rôle important dans l'édification des relations entre la Russie et l'Union européenne, estime Seppo Kääriäinen.

    En développant la coopération russo-finlandaise dans le cadre de l'UE, il importe de favoriser les échanges régionaux, a pour sa part souligné le directeur des programmes politiques du Conseil russe pour la politique extérieure et de défense, Andreï Fedorov.

    Lire aussi:

    Des manifestations pro et anti-migrants à Turku au lendemain de l’attaque au couteau
    Une rencontre Poutine-Trump en Finlande?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik