Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Mikhaïl Fradkov porte un jugement positif sur les résultats des pourparlers russo-indiens

    International
    URL courte
    0 1 0 0

    Le thème principal abordé au cours des pourparlers intergouvernementaux de vendredi a été le développement de la coopération commerciale et économique entre les deux pays, a annoncé Mikhaïl Fradkov.

    NEW DELHI, 17 mars - RIA Novosti. Le premier ministre russe Mikhaïl Fradkov a porté un jugement positif sur les résultats des pourparlers intergouvernementaux russo-indiens.

    "Les perspectives de notre coopération économique sont encourageantes", a-t-il déclaré vendredi au terme des pourparlers avec le ministre indien Manmohan Singh.

    Le thème principal abordé au cours des pourparlers intergouvernementaux de vendredi a été le développement de la coopération commerciale et économique entre les deux pays, a annoncé Mikhaïl Fradkov.

    "Nous avons eu un entretien très étoffé sur tous les sujets qui unissent nos deux pays sur la scène internationale et au niveau bilatéral. Nous avons débattu avec un intérêt particulier des problèmes de la coopération commerciale et économique bilatérale et avons essayé de planifier nos actions pratiques compte tenu de la nécessité de donner un contenu réel à notre partenariat stratégique", a déclaré le premier ministre russe.

    Mikhaïl Fradkov a insisté sur la nécessité de "réduire le décalage entre le haut niveau des relations politiques et les carences constatées dans le domaine commercial et économique".

    "Je pense que nous trouverons la réponse aux questions qui intéressent tout le monde. La motivation est très forte : jeter un regard dans l'avenir et porter nos relations au niveau de la conjoncture mondiale d'ici quelques années. Pour ce faire, il faut surmonter l'inertie dont souffrent malheureusement nos échanges", a déclaré le premier ministre russe avant d'ajouter que la Russie et l'Inde disposent d'un potentiel suffisant pour y parvenir.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik