Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Kiev espère devenir membre associé de l'Union européenne et adhérer à l'OTAN (Iouchtchenko)

    International
    URL courte
    L’Ukraine après les législatives (2006) (68)
    0 01

    L'Ukraine espère obtenir le statut de membre associé de l'Union européenne et adhérer à l'OTAN, a déclaré jeudi le président ukrainien, Viktor Iouchtchenko, lors d'une conférence internationale à Vilnius.

    KIEV, 4 mai - RIA Novosti. L'Ukraine espère obtenir le statut de membre associé de l'Union européenne et adhérer à l'OTAN, a déclaré jeudi le président ukrainien, Viktor Iouchtchenko, lors d'une conférence internationale à Vilnius.

    "L'accord européen d'association, appelé à créer les prémisses d'une intégration progressive de l'Ukraine à l'Union européenne, est la forme qui convient le plus au nouveau document réglementant la coopération Ukraine-UE", a indiqué M. Iouchtchenko, cité par l'agence UNIAN.

    Le respect par Kiev des normes politiques ainsi qu'un progrès considérable dans la mise en oeuvre du Plan d'action Ukraine-UE ont "ouvert la voie à la conclusion d'un nouvel accord avec l'Union européenne afin de créer une base pour les relations bilatérales dans une perspective à long terme", a ajouté le président.

    La création d'une zone de libre-échange entre l'Ukraine et l'UE est à l'ordre du jour du dialogue bilatéral, a-t-il en outre indiqué, avant de souligner que l'adhésion ukrainienne à l'OTAN était une priorité stratégique de la politique nationale.

    La politique d'intégration euro-atlantique a pour objectif de renforcer la sécurité nationale et de faire entrer l'Ukraine dans la communauté des Etats les plus industrialisés qui professent les mêmes valeurs démocratiques, a-t-il conclu.

    Dossier:
    L’Ukraine après les législatives (2006) (68)

    Lire aussi:

    Juncker remet l'Ukraine à sa place
    Ukraine dans l'UE: la route sera longue, selon Vilnius
    Premier ministre néerlandais: l'Ukraine ne devrait jamais adhérer à l'UE
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik